COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

Amabie la Creature Japonaise Protegeant des Epidemies
juin 16, 2020

Amabie : la créature japonaise protégeant des épidémies

7 minutes de lecture

Partout dans le monde, les gens dessinent des images d'un esprit japonais mythique dont on pense qu'il aide à éloigner les fléaux. Au Japon, alors que certaines régions du pays déclarent l'état d'urgence, les gens ont réagi à la pandémie de Covid-19 d'une manière unique : en partageant en ligne des images d'un être mystique, ressemblant à une sirène, que l'on croit capable de repousser les maladies : Amabie

Faisons connaissance avec Amabie : la créature japonaise protégeant des épidémies.


Qui est Amabie, créature ancestrale japonaise ?

Amabie yokai japon ancien

Les créatures mythiques à travers le monde

Que ce soit la mythologie grecque, la mythologie scandinave (nordique, suédois), les croyances des indiens ou la mythologie japonaise ou encore de l’Amérique du Nord, toutes les cultures regorgent de créatures monstrueuses, d’animaux mythologiques ou de divinités légendaires.

On peut lister un grand nombre de ces créatures légendaires et magiques, ne serait-ce qu’à titre d’exemple : les croque mitaines, la nymphe, Banshee, le minotaure, les centaures, elfes, fées, lutins, le Kraken, le troll, le yéti, le vampire, le loup garou, l’hydre, la chimère, le monstre du Loch Ness Écossais, Béhémoth, le Big Foot, le Basilic, les griffons, Charybde et Scylla, la licorne, les sirènes ou le dragon japonais.

Amabie créature marine japonaise

Dans les légendes et contes japonais particulièrement, compte tenu de l’influence du bouddhisme et du shintoïsme chaque créature légendaire ou divinité à un sens et incarne une idée. On constate que les monstres mythiques des croyances japonaises sont principalement des monstres marins.

Chaque être imaginaire du monde nippon à un lien avec les mers, comme le prouvent les mythes sur les dragons, qui inspirent beaucoup au pays du soleil levant. On retrouve par exemple le monstre sur ce tee-shirt japonais. Parmi les animaux aquatiques devant chasser le Mal au Japon, on peut aussi citer la carpe koï, que l’on retrouve sur ce sweat nippon par exemple.

 


La place d'Amabie

Les mythes des créatures fantastiques des profondeurs des océans ne sont pas forcément un élément maléfique. Parmi ces monstres marins inspirés du monde reptile, on en retrouve un qui peut avoir forme humaine, bien que sa légende représente plutôt une telle créature aquatique avec des tentacules. Largement oubliée depuis des générations, Amabie, comme on l'appelle, est un yokai aquatique de bon augure (une classe d'esprits surnaturels popularisée par le folklore japonais), mythe qui a été documenté pour la première fois en 1846.

Kimono Cardigan

Selon l'histoire légendaire, un fonctionnaire du gouvernement enquêtait sur un mystérieux feu vert dans l'eau dans l'ancienne province de Higo (actuelle préfecture de Kumamoto). Lorsqu'il est arrivé à l'endroit où se trouvait la lumière, une créature d'un vert tortue éclatant, avec des écailles de poisson, de longs cheveux, trois pattes en forme de nageoires et un bec, a émergé de la mer.

Le monstre marin fantastique Amabie se présenta à l'homme et prédit deux choses : une riche récolte allait bénir le Japon pendant les six prochaines années, et une pandémie allait ravager le pays. Cependant, la mystérieuse créature marine a donné l'instruction que pour éviter la maladie, les gens devaient dessiner une image de cette bête étrange et la partager avec le plus grand nombre de personnes possible.

Cette curieuse rencontre a rapidement été publiée dans le journal local, accompagnée d'une gravure sur bois à l'effigie d'Amabie, ce qui a contribué à diffuser son image dans tout le Japon. "Amabie peut être considérée comme un mème de la période Edo (1603-1868)", a déclaré Victoria Rahbar, une étudiante diplômée du Centre d'études de l'Asie de l'Est de l'université de Stanford. "Amabie dit au public de la dessiner, puis de faire en sorte que ce dessin devienne viral pour prévenir la peste".

 

Le grand retour d’Amabie avec l’épidémie de COVID-19

porte clef amabie

Pendant une grande partie des dernières décénies, Amabie est restée plutôt en sommeil. Mais à mesure que le coronavirus a balayé le pays du soleil levant, son image a récemment refait surface sur les médias sociaux, ce qui permet d'espérer que ceux qui la partagent contribuent à mettre fin à la pandémie actuelle. Selon Google Trends, le mythique yokai a refait surface début mars et sa popularité s'est depuis étendue aux cinq continents, le hashtag #AMABIEchallenge apparaissant désormais en anglais.

En plus des dizaines de milliers de peintures, dessins et représentations personnalisées d'Amabie sur Twitter et Instagram, les japonais ont commencé à vendre des masques faciaux et des désinfectants pour les mains à l'effigie d'Amabie. Un illustrateur qui a peint le portrait d'Amabie sur le côté d'un camion long-courrier en a tweeté une image, en disant : "Je voyage dans tout le pays avec Amabie pour prier pour que la maladie disparaisse”.

Cache Nez

D'autres amateurs d'Amabie ont confectionné des sushis Amabie et des biscuits en forme d'Amabie. Le yokai s'est retrouvé brodé sur du tissu, gonflé comme un animal en ballon et mis à disposition comme un porte-bonheur japonais dans les omniprésents gachapon (machines à capsules). Les gens habillent même leurs animaux de compagnie en esprit marin. On peut même admirer ces créatures fantastiques dans une expo ou à travers des récits de fantômes.



Les Yokai au Japon, d’où cela vient-il ?

yokai japonais

Un Yokai, qu'est ce que c'est ?

Bien que les yokai puissent aussi être des monstres, des sorcières ou des démons, ces esprits folkloriques sont aujourd'hui très appréciés dans tout le Japon. Certains, comme Amabie, possèdent des pouvoirs bienveillants. D'autres sont des métamorphes, et beaucoup sont généralement représentés sous des formes étranges avec des histoires élaborées.

Il y a le Karakasa Kozo, un parapluie borgne rebondissant qui s'approche furtivement des gens et les lèche. Biwa Bokuboku est un luth autodidacte qui joue dans la rue et qui mendie de l'argent, et Tofu Kozo est un timide kimono japonais, un homme-enfant connu pour suivre les gens chez eux et leur offrir du tofu.

 

Le Yokai dans l'histoire nippone

Le yokai est né à l'époque d'Edo et jusqu'au début du XXe siècle, il était courant au Japon que les journaux rapportent les observations de yokai locaux comme de grands événements. Historiquement, les yokai étaient plutôt craints, mais depuis quelques générations, ils ont pris une forme plus amicale.

yokai japon gentil

“Le yokai joue souvent le rôle d'aide pour les gens afin de gérer des sentiments ou des situations désagréables. Ils peuvent parfois être une sorte de soupape pour évacuer la pression quand les choses deviennent tendues", a déclaré Hiroko Yoda, co-auteur du livre Yōkai Attack ! The Japanese Monster Survival Guide. Ce qui leur donne du poids, c'est leur longue histoire. Les yokai, sous différentes formes et sous différents noms, font partie de la culture japonaise depuis des siècles.

Aujourd'hui, les yokai sont principalement une forme de divertissement. Ils sont couramment utilisés comme personnages dans les jeux vidéo, les animés et les bandes dessinées. La légende tient une place prépondérante dans la culture japonaise,  et le fantôme aussi, qu’il soit celui d’une personne ou d’une créature surnaturelle, et qu’il soit bien intentionné, ou mal intentionné.



Ce que l'épidémie de COVID-19 et Amabie ont réactualisé

biscuit amabie coloré

La force protectrice qu'inspirent les yokai

Tout comme le confort apporté par la mascotte populaire Kumamon après le tremblement de terre de Kumamoto en 2016, la résurgence d'Amabie a apporté un sentiment de légèreté à une époque de grande incertitude. Une explication possible est le lien entre le yokai dans la société japonaise et la religion polythéiste shintoïste native du pays.

En fait, il n'est pas rare que les yokai assument des rôles religieux. Le yokai Kitsune Fox, par exemple, est traditionnellement considéré comme le messager du dieu Shinto Inari, et des statues de ce dernier ornent les sanctuaires Shinto dans tout le Japon. "Les Yokai sont les porteurs de la mémoire historique du peuple japonais", a déclaré Rahbar.

personnage amabie actuel figurine

"Ils ne sont pas statiques, de nouveaux personnages apparaissent de temps en temps grâce à la découverte de nouveaux documents ou au travail de maîtres - notamment mangaka - comme Shigeru Mizuki". La franchise de manga japonais de ce dernier, GeGeGe no Kitaro, a contribué non seulement à faire revivre les personnages de yokai dans les années 1960, mais aussi à les transformer en personnages plus aimables et moins effrayants.

 


Une échappatoire contre l'angoisse du COVID-19

Ironiquement, Mizuki Productions a joué un rôle dans la relance de la popularité d'Amabie pendant la pandémie actuelle. Le 17 mars, la société a tweeté une illustration d'Amabie avec le message "Que la peste des temps modernes disparaisse", ce qui a incité d'autres artistes de manga, comme Mari Okazaki, à poster leurs propres illustrations avec des messages d'espoir similaires pour la fin de la pandémie.

stop covid japon amabie

"Il y a beaucoup de mauvaises nouvelles en ce moment", a déclaré Okazaki, parlant du contexte COVID-19. "Je pense que les gens qui voient tout cela veulent s'amuser. Lorsque les gens peignent ou dessinent, cela a tendance à les calmer, donc les gens dessinent Amabie pour eux-mêmes et pour les autres", a poursuivi Okazaki. Divers artistes participent à l'amusement de ce mouvement, ce qui est une bonne chose.

Le ministère japonais de la santé, du travail et de la protection sociale s'est récemment impliqué dans le nouvel engouement pour Amabie. Dans un tweet du 9 avril, l'agence gouvernementale a diffusé une image du yokai réitérant le sentiment initial d'Amabie et encourageant les gens à "prévenir la propagation du coronavirus". "Il existe de nombreux types de yokai au Japon, du plus mignon au plus effrayant. Je pense que la figure que j'ai dessinée est le reflet de mon cœur", a déclaré Okazaki. C'est une manifestation de mes sentiments, ma façon de dire : "S'il vous plaît, protégez les gens".



Amabie n'est peut-être qu'une figure fictive, mais la diffusion de son image contribue à apporter de la lumière et de l'unité à une époque où les gens cherchent à se connecter et à espérer. La représentation d'Amabie par Okazaki est une créature colorée qui surgit puissamment de la mer, et qui fait de l'ombre à une sombre figure démoniaque tapie à l'arrière-plan.  Que l’on croit ou non à ces créatures mystiques effrayantes et souvent hybrides, elles restent pour beaucoup un recours en période difficile, comme c’est le cas actuellement avec la pandémie de coronavirus. Elles existent ou ont existé dans les esprits du monde entier, et ce n’est pas prêt de s’arrêter.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Inspiration Pour une Lune de Miel au Japon
Inspirations pour une lune de miel au Japon

décembre 04, 2020 6 minutes de lecture

Si vous cherchez une destination originale pour votre lune de miel, pensez au Japon. Découvrez ce que vous pourrez y faire à deux, pour un voyage unique.
Idees Sorties : 15 Activites a Gouter a Tokyo
Idées sorties : 15 activités à goûter à Tokyo

décembre 03, 2020 9 minutes de lecture

Vous voulez voyager à Tokyo et vous ne savez pas quoi visiter là bas ? Cet article vous attend. Voici 15 idées de sorties, culinaires oui, mais pas que !
Onomichi un Paradis Japonais Peu connu
Onomichi : un paradis japonais peu connu

novembre 30, 2020 6 minutes de lecture

Vous ne connaissez peut-être pas la ville d'Onomichi, située au Japon. Elle est effectivement peu connue, mais mérite le détour, alors découvrez-là.