COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

Coronavirus Japon
avril 01, 2020

Le Coronavirus au Japon

6 minutes de lecture

Le nouveau virus Coronavirus COVID-19 est une affection virale épidémique responsable de fièvre, d'infections des voies respiratoires et digestives qui sévit chez l'homme. Sa présence s'étend dans le monde entier de manière plus ou moins importante depuis le début de sa propagation dans une province de Chine (par une chauve-souris) en Décembre 2019.

Tentons de résumer la situation sanitaire, humaine et économique qu'induit le Coronavirus au Japon.

La situation au Japon résumée en quelques chiffres

Test Infection Coronavirus

Le Japon n'échappe malheureusement pas à la pandémie qui sévit dans le monde entier depuis le mois de Décembre 2019 : le COVID-19. Alors que la majorité des pays concernés pratiquent un confinement plus ou moins strict, le Japon n'a prononcé aucune mesure s'en approchant.

Cette maladie infectieuse peut s'avérer grave (nécessité de réanimation pour certains cas identifiés) voire mortelle, ce qui en fait une urgence de santé publique (aucune vaccination n'est encore mise au point). C'est une maladie à virus, de la classe des maladies infectieuses. Ses symptômes peuvent se résumer à de la fièvre, de la toux et de possibles complications respiratoires ou hémorragiques, avec une période d'incubation d'environ 15 jours. La transmission interhumaine du virus est la principale source d'inquiétude autour de cette nouvelle épidémie (une personne infectée peut contaminer deux à trois personnes).

A l'heure actuelle, les chiffres cumulés de malades détectés positifs au COVID-19 sur le territoire Japonais montrent que la province de Tokyo est la plus touchée, avec 212 patients qui ont été recensés depuis le début de l'épidémie. L'île de Hokkaidô, jusqu'à présent le lieu le plus touché, comptabilise aujourd'hui 167 cas confirmés au total et passe donc deuxième en termes de cas avérés.

Casquette Ecriture Japonaise

Les zones les plus touchées sont ensuite respectivement les Préfectures d'Aichi, Osaka et Hyôgo. Le pays totalise actuellement environ 1300 personnes testées positivement au COVID-19 depuis le début de l'épidémie. Compte tenu de la population globale du Japon qui est d'environ 125 millions d'habitants, ceci reste un chiffre très bas en comparaison des autres pays touchés.

Cette contamination assez restreinte du pays peut en partie expliquer le peu de mesures prises par le gouvernement Japonais. Cependant, la courbe des personnes contaminées monte pour le Japon comme pour les autres pays concernés. La journée du 25 Mars a recensé un nombre de personnes infectées record depuis le début de l'épidémie dans la Préfecture de Tokyo : 41 personnes. Au début du mois de Mars, le nombre de décès du COVID-19 au Japon s’élevait à 14 pour la totalité du territoire depuis le premier cas confirmé, un chiffre incroyablement bas, compte tenu du taux de mortalité du virus en Europe.

T Shirt Imprime

Cependant, le taux de contagion du virus est élevé, ce qui en fait un véritable problème de santé publique. Les patients confirmés qui ont contracté le virus et les cas suspects doivent être mis en isolement par des hospitalisations ou dans des centres de traitement.

Les chiffres répertoriés pour le Japon ne prennent pas en compte les passagers et membres d'équipage du navire de croisière Diamond Princess. Accosté au Japon lors du début de l'épidémie de COVID-19, le paquebot Diamond Princess reste un des épicentres de la propagation du virus. S'ajoutent donc aux cas répertoriés sur le territoire Japonais ceux qui ont été atteints sur le navire. Sur les 3700 personnes placées en quarantaine sur le paquebot, près de 700 passagers ont été contaminés, entraînant 43 décès de différentes nationalités.


Propagation du Coronavirus COVID-19 : l'exception japonaise

Masque protection Coronavirus Japon

Le Japon semble avoir pris assez peu de mesures pour contrer la propagation du virus COVID-19. Aucun confinement n'a été prononcé par les autorités sanitaires afin de lutter contre le virus, et les frontières du pays sont toujours ouvertes. Il a cependant été recommandé aux habitants par le Ministère de la Santé de ne pas sortir du territoire, sauf en cas de force majeure. Néanmoins, le nombre de personnes infectées est très largement inférieur à celui des autres pays concernés par la pandémie.

Pour tenter d'expliquer cette si faible progression du virus mortel au Japon, il semble primordial d'évoquer le mode de vie des Japonais, qui ont un grand sens de l'intérêt commun et de l'hygiène. En effet, si aucune mesure de confinement n'a été imposée, et si les rassemblements n'ont pas été formellement interdits au Japon, les autorités ont tout de même recommandé aux habitants de s'abstenir.

C'est ainsi que d'eux-mêmes, les Japonais ont adopté les bons réflexes, ont évité les rassemblements et les lieux publics et ont adapté leur fonctionnement quotidien aux contraintes qu'induisent le virus (en télé-travaillant par exemple). La discipline des Japonais a été d'un grand secours face à l'épidémie. Les soignants sont tout de même très mobilisés dans les cliniques et les hôpitaux pour faire face à cette infection.

De même, les Japonais accordent une grande importance à l'hygiène et aux recommandations sanitaires. Ils prennent beaucoup de précautions et portent un grand intérêt à la propreté. Il n'est pas rare au Japon de croiser dans les rues des personnes portant des masques de protection. Que ce soit en période de grippe saisonnière ou par simple précaution altruiste en cas de rhume ou autre maladie, les Japonais ont su généraliser le port du masque anti-pollution  et autre équipement de protection.

Il est même devenu pour certains un accessoire de mode à part entière. Il est donc aisé de comprendre ainsi que le peu de porteurs du COVID-19 au Japon aient su ne pas propager le virus, tout comme les personnes saines aient su ne pas le contracter. 

Conséquences du Coronavirus sur l'activité nationale japonaise

Masque Coronavirus argent

Au delà du bilan humain du COVID-19 au Japon, il semble important d'aborder l'aspect financier de cette pandémie, et plus largement les conséquences du virus sur l'activité globale du pays.

En premier lieu, même si le Japon en a retardé l'annonce, les Jeux Olympiques et Paralympiques sont reportés. Cette décision est arrivée au terme d'une concertation entre le Japon et le Comité Olympique International, les Jeux sont donc reportés à une date encore inconnue. De même, le relais de la flamme Olympique qui aurait du commencer le 26 Mars a été annulé.

Le coût de l'organisation des Jeux Olympiques par le Japon est estimé à environ 1350 milliards de yens, soit environ 11,5 milliards d'euros. Les conséquences économiques de ce report des Jeux Olympiques risquent fort d'être importantes pour le Japon, qui a déjà vu son PIB reculer de 1,8% au dernier trimestre 2019. Les estimations financières parlent d'une possible entrée en récession du pays.

Le report des Jeux Olympiques représente aussi un manque à gagner conséquent dans le domaine du tourisme. Les athlètes et spectateurs de l'événement ne seront pas au rendez vous, ce qui est une mauvaise nouvelle pour l'activité économique du Japon.

Ajouté à cela, le tourisme général du pays connaît un déclin certain depuis le début de la pandémie, en raison des mesures de confinement et des interdictions de déplacements des autres pays. Le tourisme étant l'une des principales sources de revenus du Japon, la pandémie du Coronavirus l'impacte tout particulièrement. 


Quelle évolution pour le COVID-19 au Japon ?

Calcul évolution virus Japon

L'Asie affronte actuellement une deuxième vague de propagation du COVID-19 avec de nouveaux cas infectés, après avoir cru celui-ci en phase d'être éradiqué. Bien que la situation au Japon semble actuellement contrôlée, la prudence reste de rigueur pour lutter contre la maladie car de nouveaux cas ont été signalés. Cette infection se propage aussi par des porteurs sains (sans symptômes). Les dernières informations parvenant du Japon évoquent de probables confinements à Tokyo, face à la croissance du nombre de cas de fièvre.

Un appel de la gouverneure de Tokyo à «rester chez soi le soir et le week end» a déjà été lancé. Les semaines à venir seront décisives pour la santé des Japonais et la marche à suivre leur sera dictée très prochainement. Il semblerait que les Japonais adoptent déjà un comportement semblable aux occidentaux, en stockant d'importantes quantités de nourriture et de produits de première nécessité. Le Japon étant un pays sujet aux catastrophes naturelles et à l'imaginaire bercé de bouleversements, cette attitude semble compréhensible. 

 

Bien qu'assez épargné de par son mode de vie, le Japon est tout de même contaminé par l'épidémie de Coronavirus COVID-19 et si aucune mesure n'a été prise jusqu'à présent, cela tend à changer pour endiguer la transmission du virus, en attendant un possible vaccin. L'économie du pays, déjà impactée, devra aussi se relever. 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Superstitions Japonaises Effrayantes
Les superstitions japonaises parfois effrayantes 

septembre 20, 2020 8 minutes de lecture

Les superstitions sont présentes dans toutes les cultures, mais qu'en est-il au Japon ? Découvrez que certaines d'entres elles sont parfois étonnantes !
Akira Retrospective sur l Avenir
Akira : rétrospective sur l'avenir

septembre 18, 2020 10 minutes de lecture

Le grand classique du cinéma nippon débarque de nouveau dans les salles obscures en cette année 2020 : l'occasion de (re)découvrir l'histoire d'Akira.
Top 12 Lieux Insolites Japon
Top 12 des lieux les plus insolites du Japon

septembre 13, 2020 8 minutes de lecture

Le Japon est un pays riche de sa culture et de son patrimoine. Découvrez qu'il ne manque pas de lieux curieux à visiter pour pimenter votre voyage nippon.