COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

Ces Designers Asiatiques Qui Ont Attire L Attention a La Paris Fashion Week 2021
juillet 15, 2021

Ces designers asiatiques qui ont attiré l'attention à la Paris Fashion Week 2021

5 minutes de lecture

Peut-être devrions-nous rebaptiser Paris "Tokyo sur la Seine", ou “le grand Shanghai”, ou encore “la banlieue de Taipei” ? Au cours d'une saison entièrement consacrée à la mode masculine, avec 68 marques, les vidéos de créateurs asiatiques se sont distinguées par leur énergie, leurs idées - parfois streetwear, parfois punk ou gothique - et leur audace en matière de mode. À peine à mi-chemin des six jours de la Fashion Week masculine à Paris, qui a présenté les collections automne-hiver 2021, une bande d'une douzaine de créateurs asiatiques a attiré l'attention par son style direct, ses idées novatrices et ses excellents castings.

Découvrons donc ensemble et sans plus attendre ces designers asiatiques qui ont attiré l'attention à la Paris Fashion Week 2021.


La Paris Fashion Week 2021 et les designers asiatiques

© Envato Elements - astrakanimages

Peu d'écoles de designers semblent avoir profité du confinement pour repenser leur ADN aussi intelligemment que ces créateurs. Prenez Kidill, un label japonais dont la vidéo rappelle la Transavanguardia de l'Italie des années 80, tout en faisant référence au punk gothique et aux graffitis de rue britanniques. Cela aurait pu facilement être un désordre, mais le designer de Kidill, Hiroaki Sueyasu, est également un tailleur doué, de sorte que ses impressions de visages absurdes, en noir et blanc, ont fini par être audacieuses et brillantes.

Dans un clip co-épique intitulé Desire, Sueyasu a également montré des vestes en jean blanches rehaussées de mini appliques de photos en noir et blanc, des kimonos à graffitis floraux (dans le même esprit que ce magnifique kimono cardigan, par exemple)  et des costumes en velours d’inspiration très poétiques pour de “jeunes lions” - Jean-Paul Sartre à Shinjuku. La bande-son mêlait guitares claquantes et gémissements en japonais, rappelant une sorcière sortie d'une épopée de Kurosawa. Ses acteurs défilaient en hurlant dans un studio délabré comme des personnages d'une tragi-comédie de Samuel Beckett. Ou encore Sankuanz, le designer le plus branché de Chine, qui a réussi à mettre en scène une vidéo furtive sous et dans la Tour Eiffel au milieu de la nuit.

© Envato Elements - Netfalls

C'est ce que l'on appelle le “chutzpah chinois”. Et respect pour Kolor de Junichi Abe, l'ancien de Comme des Garçons qui attire toujours l'attention. Sa vidéo d'une heure a pris 45 minutes avant de commencer réellement. Il s'agissait en fait d'un véritable défilé mixte dans un décor de bois de rêve, où les acteurs sont apparus dans la dernière version de la mode amalgamée d'Abe, une collection composite où les vêtements s'entremêlent.

On y a par exemple vu un pull double brillant où un trou d'encolure est devenu une épaule ; ou une silhouette japonaise très froide dans une série de parkas en tweed terminée sur une épaule par la moitié d'un gilet de chasse. Pour les filles, un fabuleux débardeur Aran cuivré, dont un côté était absent, vu sur un caban en laine très classe ; jusqu'à un majestueux ensemble de trois vestes à triple revers - veste de hacker, tweed écossais et caban de star du football sur une beauté asiatique à la coupe afro - faisant partie d'un excellent casting Kolor. En un mot, la collection la plus mature et la plus commerciale d'un créateur déjà acclamé et véritablement influent.

T Shirts Japonais

Mihara Yasuhiro Shinjuku chic de Mihara, qui a montré un excellent clip - des aspirants Yakuzas avalant du whisky dans un bar karaoké. Les vidéos montrent des jeunes branchés - hommes et femmes - dans des tenues composites des créateurs japonais les plus variés (découvrez d'ailleurs notre top des meilleures créateurs japonais juste ici). Le punk chic, le grunge bourgeois et les skateurs de la classe moyenne supérieure ont tous eu droit à un regard. Tous sont la quintessence du cool, alors que le bar explose en une after-party. C'est exactement ce qui fait de Tokyo la grande capitale la plus avant-gardiste du monde. 


Les créateurs de mode asiatiques qui ont le plus marqué la Paris Fashion Week 2021

© Envato Elements - Wavebreakmedia

Juun.J

Jun a nommé sa collection Persona, et son chic Grand Guignol dans un lycée de Tokyo a eu une autorité volumineuse. Des vestes d’aviateur (dans le même style que ce joli bombers nippon) en forme de ballon pour les hommes, jusqu’aux robes de veuve en nylon de Catherine de Médicis pour les femmes. Une mode pleine de personnalité pour celles qui ont le courage et le cran de la porter. 

 

Yoshio Kubo

Des vêtements de travail revisités par ce jeune créateur, qui a fondé sa marque à Tokyo en 2014, et a tourné sa vidéo de présentation dans un atelier de menuiserie et une usine de meubles. Le tout dans un style très hybride - des blouses de chirurgien anthracite avec des poches plaquées, des vestes de judo allongées, des parkas tie-dyed avec des détails de pêcheur à la mouche, et un duffle coat merveilleusement surdimensionné. En raison du confinement, les designers se sont légitimement plaints du manque de mannequins à Paris. Il s'avère que la plupart des meilleurs ont traîné au Japon. Yoshio a engagé un groupe d'entre eux. 

 

Angus Chiang

Le moins que l'on puisse dire sur cette collection de costumes surdimensionnés à la David Byrne de Talking Head, de robes dorées clinquantes et d'apparences bulbeuses sur le tapis rouge signées Angus Chiang, c'est qu'elle vaut le détour. Malgré tout, la mise en scène était bruyante : une fausse première de film, avec un animateur de télévision édenté qui présentait de fausses stars chinoises. Et en effet, tous les talents chinois n'ont pas été à la hauteur. 

Sneakers

 

Sulvam

Dans un autre univers cool du designer Teppei Fujita, un ancien modéliste de Yohji Yamamoto a ouvert son propre label : Sulvam, en 2013. Un lauréat du Tokyo Fashion Award dont le sens précis de la déconstruction est toujours à couper le souffle. Et on peut sans conteste décerner une mention très honorable à Sulvam, avec ses smocks en queue de poisson, ses pulls à découpes, ses vestes de clubbing en cuir rétro et ses pyjamas imprimés chainmail - pour les garçons et les filles. 

 

Taak

La vidéo du voyage en train sur un rivage rocheux de Taak, le plus subtil des créateurs de mode japonais de la nouvelle génération, a été applaudie. Des matières à la fois douces et excentriques ; de merveilleuses vestes en velours moiré vert ; des vestes M-65 modernistes au style parfait et des sweat-shirts imprimés de motifs d'orchidées (rappelant ce magnifique sweat à capuche). De plus, les grands-pères de la mode asiatique - Issey Miyake et Yoji Yamamoto - étaient tous deux en pleine forme.

 

Un message d'avenir

© Envato Elements - LightFieldStudios

La toute nouvelle collection Homme Plissé de Miyake s'intitule Never Change ; Ever Change. Les vestes et gilets en plissé de velours côtelé, familiers mais nouveaux, les chemises à col cassé parfaitement coupées, les pantalons aux chevilles serrées et les manteaux chesterfield élégants étaient tous extrêmement flatteurs. Tout comme un manteau violet côtelé qui était à tomber par terre. Ajoutez à cela le samouraï sur les kimonos aux imprimés zigzag et les manteaux d'espion futuristes en microfibre écrasée, et vous obtenez une brillante déclaration de style niché par le créateur qui a lancé cette notion des dizaines d'années avant toute pandémie.

Enfin, le Neil Young de la mode lui-même, Yamamoto-sama, qui a chanté sa propre bande-son bluesy - en japonais. Le maître de 77 ans a organisé un véritable spectacle à huis clos au Japon. Motifs de fusils sur des manteaux en satin ; manteaux rembourrés en mousse de polyuréthane ; vestes de safari en rayonne à point sellier avec garniture métallique. Beaucoup d'écritures sur la moitié de la collection : de "Are you Bohemian" à "Born to be a Terrorist" en passant par "I am Proletariat". Tout en capturant le moment sombre du monde - des masques et des gants en maille métallique ; des muselières de chien factices.

 

On dit que l'heure la plus sombre est celle qui précède l'aube. Un message d’espoir pour l’avenir, donc.



Voir l'article entier

A l Heure des Accros du Streetwear la Haute Couture Est Elle Encore Pertinente ?
À l'heure des accros du streetwear, la Haute Couture est-elle encore pertinente ?

juillet 23, 2021 5 minutes de lecture

Si vous vous demandez ce que devient la Haute Couture dans un monde ou la mode streetwear est devenue la norme, nous avons quelques éléments de réponse.
Streetwear : La Mode et la Culture Depuis Londres Paris et Milan
Streetwear : la mode et la culture, depuis Londres, Paris et Milan

juillet 20, 2021 9 minutes de lecture

Si vous vous demandez ce qu'il en est du streetwear et de sa place dans la mode mondiale, voici un article qui l'illustre dans les capitales de la mode.
Fashion Week 2021 Dates Digitalisation et Avenir
Fashion Week 2021 : dates, digitalisation et avenir

juillet 12, 2021 5 minutes de lecture

Si vous êtes fan de Haute Couture et que vous désirez tout savoir de la Fashion Week 2021, cet article détaille ses dates et ses enjeux rien que pour vous.