COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

Peluche et Robot Face au Covid 19 au Japon
août 14, 2020

Comment le Japon fait face au COVID-19 avec des peluches et des robots ?

8 minutes de lecture

Quelles sont les mesures pour contrer le COVID-19 prises dans les restaurants, les hôtels, les transports et autres lieux similaires au Japon - et comment les japonais font-ils face à la "vie avec COVID-19" ? Les informations de cet article sont là pour vous aider à comprendre comment le Japon fait face à la crise actuelle au quotidien, parfois de manière originale.

Découvrons comment le Japon fait face au COVID-19 avec des peluches et des robots


Restaurants au Japon : cloisons, assainissement, serveurs robots et peluches contre le coronavirus

robots japonais restaurants

Dans les restaurants, les mesures de lutte contre les coronavirus au Japon les plus courantes comprennent l'introduction de cloisons entre les sièges adjacents, un système de filtration/stérilisation de l'air qui remplace complètement l'air plusieurs fois par heure et des paiements sans contact. L'apparition de désinfectants pour les mains à l'entrée du magasin et autour de la caisse enregistreuse est une autre nouveauté. Si certains restaurants japonais ont ajouté des cloisons en carton ou en plastique entre les sièges et les tables qui sont désinfectés après le départ des clients, d'autres ont adopté le concept “d'espace alimentaire" et l'ont porté à un autre niveau.

La célèbre chaîne de ramen Ichiran, par exemple, a introduit des "cabines de concentration de saveurs" avant la crise du COVID-19, et avec cette crise, ces cabines ont été très populaires. Au Kamimura Ranch, un restaurant de yakiniku à volonté ouvert par Watami en mai 2020, tous les sièges sont munis de cloisons. En outre, les commandes sont prises via des menus sur écran tactile et livrées via un plateau automatisé, comme ce que l'on peut trouver dans un restaurant de sushi à tapis roulant.

Un autre exemple unique qui est devenu un sujet brûlant sur les médias sociaux japonais est l'approche de la distanciation sociale (physique) adoptée par Gibbontei, un restaurant du zoo Izu Shaboten dans la préfecture de Shizuoka. Ici, des animaux en peluche tels que des capybaras et des pandas rouges s'assoient avec les clients, donnant l'impression qu'ils passent du temps avec un joli animal en peluche.


coronavirus japon distance physique peluches capybara

La culture nippone est très attachée à l’image bienveillante des animaux, notamment sous forme de peluche ou même sur les vêtements et accessoires de mode, comme ce monokini japonais imprimé d’un chat mignon ou encore cet éventail japonais à l’image de Totoro. Cette approche ludique a un effet curatif, car elle contribue à réduire l'anxiété des visiteurs tout en leur assurant une distance sociale saine et suffisante. Mos Burger, une chaîne de hamburgers japonaise très populaire, a introduit un robot appelé "OriHime" dans son magasin d'Osaki, à Tokyo. Du 27 juillet à la fin du mois d'août, le magasin prévoit d'utiliser les robots pour prendre les commandes des clients et les guider à travers le menu.

Dans un restaurant du grand magasin Takashimaya de Tamagawa, grâce à l'introduction de serveurs robots, vous pouvez même choisir votre style de commande, en optant pour le "non-contact" (aucun contact mutuel ou direct entre les clients et le personnel du magasin) ; ou le "non-face à face" (les clients et le personnel du magasin ne communiquent pas face à face), créant ainsi un tout nouveau style de service. Par ailleurs, pour créer un environnement sans contact, les restaurants japonais proposent des menus et des applications tactiles permettant aux clients de passer des commandes à l'avance, de réserver des tables et même de vérifier l'encombrement d'un restaurant.

restaurant au Japon

Le gouvernement métropolitain de Tokyo a également introduit une série de mesures spécifiques que les restaurants, les bars et 22 autres types d'entreprises devraient prendre pour empêcher la propagation du COVID-19 au Japon. Les entreprises japonaises qui s'engagent à respecter chacune des directives peuvent demander un autocollant de sécurité COVID-19 spécial qu'elles peuvent afficher sur leur lieu de travail. Les autocollants (et les affiches) comportent un code QR qui renvoie à une page web détaillant les mesures en vigueur dans l'entreprise.

Pour partir au Japon découvrir la culture japonaise, notamment en voyage à Tokyo, vous ne pouvez pas passer à côté de la gastronomie locale, pensez simplement à ces adaptations valables dans le contexte actuel du COVID-19. Heureusement, cela ne vous empêche en rien de profiter des cerisiers en fleurs, des temples nippons ou encore du shopping. 



COVID-19 et hôtels au Japon : enregistrement automatique, thermographie et autres mesures

femme ménage chambre hôtel japonais

Les établissements d'hébergement japonais tels que les hôtels et les ryokan ont demandé que les clients vérifient leur température corporelle avant leur séjour et s'abstiennent de visiter l'établissement s'ils ne se sentent pas bien. En outre, à leur arrivée, les clients sont souvent invités à utiliser un désinfectant pour les mains ; une vérification supplémentaire de la température est en place dans certains établissements nippons.

À l'hôtel Fujiya, un hôtel classique qui a rouvert ses portes le 15 juillet 2020, un système de thermographie mesure automatiquement la température corporelle des clients à la réception. Des désinfectants pour les mains sont installés à plusieurs endroits devant l'ascenseur, à l'entrée du restaurant et dans les chambres des clients. Hoshino Resort, une société de villégiature, a déclaré sur son site web qu'elle vise à prendre le plus haut niveau de mesures contre le COVID-19, a mis en pause l'enregistrement des clients à la réception de ses hôtels de luxe Hoshinoya et des auberges des sources chaudes Kai.

T Shirt Imprime Japonais

Au lieu de cela, les clients sont conduits directement à leur chambre où se déroule l'enregistrement. En outre, des machines d'enregistrement automatisées ont été ajoutées dans certains hôtels, comme l'OMO5 Tokyo Otsuka, afin de réduire les contacts rapprochés avec le personnel. Par ailleurs, Hoshino Resorts a mis en place un système permettant aux clients de vérifier sur leur smartphone à quel point les bains publics sont encombrés. Chez Risonare Yatsugatake et Risonare Tomamu, un système similaire est en vigueur pour permettre aux clients de vérifier à quel point les piscines sont bondées.

plateau thé japonais hôtel japon


Les résidences, gîtes, onsen, chalets, chaque location de vacances, tous les complexes hôteliers, hébergements, chambres d’hôtes, campings et locations au week-end répondent à ces règles sanitaires assez strictes. Pensez y pour vous loger lorsque vous voyagez au pays du soleil-levant, même dans des villages-vacances. En ce qui concerne les repas, la fréquentation des restaurants est réduite en échelonnant les heures de repas des clients. En outre, ils passent d'un format de type buffet à un menu de repas fixe ou à emporter.

Chez Kai, Hoshinoya Tokyo et Hoshinoya Kyoto, la nourriture est également servie dans des chambres semi-privées. En ce qui concerne les repas à l'hôtel, de nombreux clients attendent avec impatience le large choix d'aliments proposés au buffet. Les établissements japonais cherchent donc à mettre en place un système qui équilibre la santé et la sécurité avec les attentes des clients en matière de repas.

À Hakone Yutowa, un ryokan situé près de la gare de Gora dans la ville des sources chaudes de Hakone, les repas sous forme de buffet ont été temporairement interrompus ; le dîner est passé d'un buffet à un menu fixe dans le cadre duquel les clients peuvent demander des portions supplémentaires ; et le petit déjeuner est passé d'un buffet à un menu fixe aussi. Entre-temps, le restaurant japonais dispose de deux buffets pour les plats d'accompagnement, les desserts et les boissons, ce qui permet aux clients de choisir rapidement leurs plats préférés en plus du menu déjà établi. 


Les transports japonais et le coronavirus : espaces désinfectés, masques et silence

transport commun métro japonais

En ce qui concerne les transports publics nippons, le ministère du territoire, des infrastructures, des transports et du tourisme (MLIT) et les opérateurs ferroviaires collaborent pour prendre des mesures visant à assurer la sécurité des usagers et des employés. Les abonnements sont toujours valables, mais vous pouvez penser aux sentiers, aux pistes cyclables ou autres manières typiquement japonaises de vous déplacer pendant votre séjour au Japon. Le ministère du territoire, des infrastructures, des transports et du tourisme a publié les trois demandes suivantes pour les usagers des chemins de fer :

  • Porter un masque et maintenir des conversations modestes
  • Compréhension et coopération régulières en matière de ventilation à bord des véhicules
  • Utiliser les véhicules pendant les heures de pointe de manière à éviter les embouteillages même pendant les week-ends

Pour ce qui est du port du masque, c’était déjà une pratique répandue au Japon, les masques anti-pollution sont même devenus un accessoire de mode à part entière. Les exploitants de trains et d'autobus ont également fait part des mesures qu'ils mettent en place contre les coronavirus, sur leurs sites web. Un exemple est celui de Willer Express, une société qui exploite une catégorie de bus express. Elle a lancé un siège à configuration unique appelé ReBorn, un siège à trois rangées de sièges en forme de coquille qui permet aux clients d'avoir un espace privé sécurisé, avec désinfection et désodorisation de l'espace.

femme masque coronavirus japon

En outre, un dispositif Aeropure est installé, qui utilise la lumière UV-C pour désinfecter l'espace. L'Aeropure est actuellement introduit dans les restaurants et d'autres espaces également. Willer Express également commencé à permettre aux clients de voir à quel point ses bus sont remplis afin que les gens puissent choisir les sièges et les horaires qui leur correspondent le mieux. Les lignes régulières tout comme le parcs-relais, les espaces piétons même en plein-air, en bref, tous les transports en commun de votre itinéraire sont concernés. Les terminus urbains de chaque moyen de transport sont l’occasion pour les compagnies japonaises de désinfecter une fois de plus tout ce qui peut l’être.

La desserte est toujours effectuée comme à l’accoutumée, que ce soit sur le réseau de bus (cars), les parkings réguliers, les arrêts de tram, et les trajets en métro dans les grandes villes ou encore les gares (chaque gare routière avec navette notamment), pour tous vos déplacements au Japon. Si vous voulez cependant opter pour un trajet plus sécure, vous pouvez toujours faire appel à un taxi japonais avec chauffeur, qui prendra aussi en charge vos bagages, tout comme les personnes à mobilité réduite au même titre que le reste du temps.

Outre les pratiques habituelles consistant à demander (ou à exiger) que les clients portent un masque et utilisent un désinfectant pour les mains avant d'entrer, de nombreuses installations touristiques, parcs d'attractions, parcs à thèmes et autres lieux populaires ont mis en place des mesures supplémentaires. Par exemple, le Fujikyu Highland, un parc d'attractions dans la préfecture de Yamanashi, a également demandé aux clients de s'abstenir de crier ou de hurler, même sur ses manèges à sensations fortes, comme le montre une vidéo du président du parc lui-même.

parc attraction japon

De plus, des mesures de distanciation sociale sont en vigueur dans les parcs d'attractions japonais et les gens sont encouragés à éviter autant que possible tout contact avec les autres. En ce qui concerne les voyages à l'ère des coronavirus, le Comité de liaison des voyages a également résumé les directives que les installations et les clients doivent respecter dans sa "nouvelle étiquette de voyage", produite en coopération avec le ministère du territoire, des infrastructures, des transports et du tourisme et l'Agence japonaise du tourisme.

L'affiche sur la nouvelle étiquette du voyage partage également une position qui semble trouver un écho dans de nombreux autres aspects de la société japonaise contemporaine : la coopération de chacun sert à protéger le plaisir du voyage de chacun. Cette position s'étend à de nombreux aspects du voyage au Japon, y compris la notion de sélection des souvenirs avec les yeux et non avec les mains.



La question de la lutte contre les coronavirus est toujours en évolution dans le monde entier. Comprendre ce que l'on attend des voyageurs et des hôtes au Japon est une étape importante de la planification. Avant de partir en voyage, assurez-vous de consulter les sites web des endroits que vous souhaitez visiter, pour voir si des demandes supplémentaires seront faites aux invités. Pensez entre autres aux transports collectifs, aux réservations selon vos itinéraires et destinations, mais aussi à votre budget pour visiter le Japon, que ces mesures peuvent impacter. 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Histoire des Ramen
L’histoire des ramen 

novembre 23, 2020 9 minutes de lecture

Vous connaissez sûrement les ramen, ces bols de soupe de nouilles traditionnelles nippones. Mais savez-vous qu'ils ne viennent pas réellement du Japon ?
Kitsune le Yokai Renard Divin et Malefique
Kitsune : le yokai renard divin et maléfique

novembre 20, 2020 7 minutes de lecture

Les animaux sont présents dans chaque culture. Cependant, les renards au Japon semblent envahir bien des sphères de la vie avec Kitsune, le Yokai renard.
Komainu les Chiens Lions Mythiques du Japon
Komainu : l’histoire des chiens lions mythiques du Japon

novembre 18, 2020 7 minutes de lecture

Vous avez sûrement déjà vu ces statues de lions au Japon ou en ailleurs en Asie. Apprenez aujourd'hui leur histoire, à travers les pays et les époques.