COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

Pourquoi le Japon Deteste les Moustaches
octobre 14, 2020

Pourquoi le Japon déteste historiquement les moustaches ?

7 minutes de lecture

Bien porter la barbe (soignée) ou la moustache suit différentes tendances dans nos pays Occidentaux et cela est parfaitement accepté, voire encouragé par la mode hipster, ce qui n’est manifestement pas le cas au pays du soleil levant. Si vous allez un jour au Japon, vous vous rendrez compte que presque tous les hommes, surtout les salariés, n'ont pas de moustache (ni de poils sur le reste du visage d'ailleurs). Bien que le fait de se raser la moustache puisse parfois causer des problèmes, le fait d'avoir une moustache ou une barbe peut être problématique au Japon. 

Ce qui nous amène à la question suivante : Pourquoi le Japon déteste historiquement les moustaches ?


Pré-requis et vocabulaire japonais de la moustache

japon moustache histoire

Vous vous demandez sans doute comment cela peut-il être vrai. Dans un pays moderne comme le Japon, ne devrait-il pas y avoir une société dans laquelle on peut regarder au-delà de la pilosité du visage d'un autre sans le juger (ou le virer) ? Partons faire un voyage à travers l'histoire du fonctionnement de la pilosité faciale au Japon, passé et présent. Informons-nous également sur les moustaches en général au Japon.

Contrairement à l'anglais ou au français, le japonais n'a qu'un seul mot pour chaque type de poils du visage, à l'exclusion des sourcils : “hige”. Vous venez d'apprendre à dire moustache, barbe, pattes et bouc en japonais, tout à la fois. Si vous avez trouvé cela déroutant, ne vous inquiétez pas, un kanji différent est utilisé pour chaque hige :

  • moustache 髭ひげ
  • barbe 鬚ひげ
  • bouc 髯ひげ

japonais moustache barbe

En outre, vous pouvez également dire :

  • pour les poils autour de la bouche : kuchi hige 口髭くちひげ
  • pour les joues : hoohige 頬鬚ほおひげ
  • pour les poils sur le menton : ago-hige 顎髯あごひげ

Pour gagner de la place dans cet article, le mot "hige" désignera rapidement les moustaches, barbes, pattes (et autres boucs). Décomposons les mots pour chaque style de “hige” : la moustache, alias kuchi-hige, est un poil du visage qui pousse juste au-dessus de la lèvre supérieure et qui est le type de hige le plus courant. Pour cette moustache populaire, il existe trois styles principaux. En japonais, la "Kaiser moustache" est カイゼル 髭ひげ, la moustache “brosse à dents” est ちょび 髭ひげ, et la moustache “coup de pinceau” est 泥鰌髭どじょうひげ.

Pull Japonais

Il y a bien sûr d'autres types de hige que ceux-là. Examinons les plus intéressants d’entre eux. L'ago-hige est un ensemble de poils faciaux qui poussent sur le menton, la lèvre supérieure, les joues inférieures et le cou. Le style le plus connu est probablement le bouc et se traduit par yagi-hige 山羊髯やぎひげ (littéralement : “barbe de chèvre”). On peut aussi aller plus loin. Rien ne dit mieux "J'aime le Japon" que de tailler le poil du menton en forme de mont Fuji. Il n'est donc pas surprenant que cela s'appelle Fuji-hige 富士髯ふじひげ. Le hoo-hige est une pilosité faciale qui pousse sur les côtés du visage et devant les oreilles.

homme japonais barbe moustache portrait

Ce n'est pas exactement la même chose que les pattes, cependant. En japonais, les "pattes" sont séparées en deux catégories différentes. La partie de la barbe latérale qui se trouve directement à côté de votre oreille est appelée momiage (もみあげ). Il est difficile de distinguer exactement où se termine le momiage et où commence le hoo-hige, c'est pourquoi certaines personnes les appellent simplement nagaimomiage (長ながいもみあげ), qui signifie "long momiage". Un autre style de hige très courant est la combinaison de la moustache et de la barbe, que l'on appelle ラウンド 髭ひげ, 囲かこみ, ou カールおじさんの 髭ひげ.

Et enfin, si vous avez une hige qui n'est pas du tout taillée et qui ressemble juste à de la barbe en désordre, elle s'appelle bushou-hige (無精髭ぶしょうひげ). De plus, la traditionnelle "barbe de trois jours" est appelée ao-hige (青髭あおひげ). Comme vous pouvez le voir, pour toute variation ou combinaison de moustaches, barbes et/ou pattes, on dit "hige" et on utilise "髭ひげ". De Kyoto à Osaka, on trouve chez les messieurs (et particulièrement sur leur mâchoire) un port de la barbe qui se diversifie. Avoir une barbe au Japon (même une barbe courte voire rase) n’en est cependant pas plus socialement acceptable.


L’histoire de la moustache japonaise

japon ancien moustache barbe

Au Japon, de la période médiévale au début de la période Edo, si vous étiez un samouraï, vous deviez avoir de la hige. On se moquait d'un samouraï sans hige. Ainsi, ceux qui ne pouvaient pas cultiver beaucoup de hige ou qui en avaient peu, comme Hideyoshi Toyotomi, utilisaient de la fausse hige (fausse moustache ou fausse barbe masculine à arborer). Un homme barbu était alors socialement valorisé et viril. Les samouraïs se laissaient donc pousser la moustache, mais avaient aussi une coupe de cheveux particulière. Porter la barbe (ou plus précisément la moustache) était synonyme d’un esprit combatif.

Lorsque le shogunat d'Edo est entré dans une phase de calme et est devenu un "gouvernement civil" appelé bunchi-seiji (文治政治ぶんちせいじ), le fait de faire preuve d'un esprit combatif a été considéré comme une intention de se rebeller. Comme la hige représente l'esprit de combat des samouraïs, les seigneurs féodaux ont commencé à raser leur hige et n'ont laissé que leur mage (髷まげ) qui est la longue chevelure à l'arrière de la tête attachée par un nœud ou un chignon. Un autre symbole du samouraï, le sakayaki (月代さかやき) qui est la partie rasée du sommet de la tête, est resté pendant cette période.

Cache Nez

Ce style a été utilisé jusqu'au milieu du 17e siècle. Les samouraïs ont eu une telle importance qu’on les retrouve encore dans des articles tels que ce tee-shirt nippon ou encore ce kimono cardigan. Le gouvernement a fini par interdire la hige, car elle pouvait corrompre la moralité publique. Tous les samouraïs devaient donc raser leur hige également. Les personnes qui avaient des cicatrices sur le visage étaient autorisées à cultiver la hige afin de cacher leurs cicatrices. Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, le rasage du visage est devenu la norme chez les civils japonais.

Pendant ce temps, à Hokkaido, le groupe indigène japonais appelé Ainu avait encore la hige mais n'avait pas la mage (le nœud au sommet de la tête). Par conséquent, pendant la période Edo, la terre natale des Ainus, Ezo-chi/Yezo 蝦夷地えぞち, était considérée comme une terre de sauvages, en grande partie parce qu'ils avaient de la hige. Cette "discrimination de la hige" est considérée comme l'une des premières raisons pour lesquelles les gens ont commencé à mépriser les Ainus. Il existe également un terme offensant et insultant pour les étrangers : “ketou” (毛唐けとう), qui a été créé pour contrarier les étrangers avec la hige.

tribu ainus japon ancien histoire barbe moustache

Le mot “ketou” était à l'origine destiné aux Chinois, bien qu'il en soit venu plus tard à désigner les Occidentaux. En parlant d'Occidentaux, au XVIIIe siècle et aux alentours, la moustache est devenue très populaire dans l'Angleterre victorienne et s'est répandue dans toute l'Europe. Cette influence a atteint des hommes de haut rang au Japon pendant la Meiji-era (c'est-à-dire après le renversement du shogunat anti-moustache, 1868-1912 après J.-C.) et ils ont donc recommencé à faire pousser leur hige. Gaishi Nagaoka, un officier de l'école d'état-major de Tokyo, était l'un d'entre eux et il a fait pousser sa moustache jusqu'à une longueur de 70cm.

Sa moustache s'appelait プロペラ 髭ひげ et Nagaoka en était très fier. À l'époque de Taishou (1912-1926), certaines personnes portaient encore la moustache “brosse à dents” ou la moustache à la Ronald-Coleman appelée コールマン 髭ひげ. Cependant, un nouveau style sans moustache appelé MOBO (Modern Boy) est devenu populaire et la fièvre de la haute société s'est calmée jusqu'à l'ère militariste Shouwa (1926-1989), où le boom est revenu (mais n'a pas duré très longtemps). Après les guerres, des rasoirs de sécurité se sont répandus dans tout le pays et le rasage de la hige est devenu le style respectable, et respectueux, des salariés pendant toute la période de reconstruction d'après-guerre.


Hige dans le Japon moderne

moustache barbe bouc japonais tatouage moderne

De nos jours, bien que la tendance de la hige augmente progressivement, au point qu'il existe maintenant une danse japonaise populaire de la hige. Des personnages populaires de manga portent moustache et barbe, comme on peut le voir sur ce tee-shirt japonais. Il y a cependant encore beaucoup plus d'hommes japonais rasés que ceux qui ont la hige. Probablement parce que l'ancienne mentalité persiste encore dans de nombreux esprits. Dans tout le Japon, une règle générale de l'emploi stipule que vous ne devez pas avoir de hige.

Cela est particulièrement évident dans les secteurs suivants : banques, investissements, assurances, chemins de fer japonais, compagnies aériennes, bus, taxis, commerce de détail, restaurants et hôtels. Les entreprises établissent de telles règles parce que le licenciement, la suspension, la rétrogradation ou la réduction du salaire d'une personne pour le port de la hige constitue une violation des droits de la personne. Un employé doit être averti de manière équitable que le fait d'avoir une hige est contraire à la politique de l'entreprise japonaise. En fait, certains incidents sont même allés jusqu'au tribunal.

portrait homme japonais moderne moustache

Par exemple, un facteur du nom de Noboru Nakamura a dû engager un avocat pour se battre pour le droit de garder sa hige contre la réglementation de 2004 de la Poste japonaise sur l’hygiène. Nakamura n'est pas le seul facteur à s'être senti brimé par cette réglementation. Un autre facteur, Hideki Shiba, a intenté une action en justice contre la Poste japonaise et a gagné parce que la réglementation avait été introduite après qu'il eut commencé à travailler à la poste. Un chauffeur de taxi a également gagné son procès, qu'il a porté devant les tribunaux. Ces affaires saiban (裁判さいばん) sont appelées hige-saiban (髭裁判ひげさいばん).

Cela signifie une chose très simple : il est tout à fait possible de se faire virer pour avoir des poils sur le visage. Quelle que soit la forme de votre visage, barbe et moustache ne sont pas socialement approuvées. La moustache particulièrement, même si elle est taillée, que ses contours sont bien entretenus (ou que vous avez une belle barbe) est particulièrement mal vue, encore de nos jours. Les choses qui sont monnaie courante en Occident comme entretenir sa barbe, se laisser pousser la barbe, utiliser une tondeuse à barbe ou de l’huile à barbe, un peigne, un shampoing spécial barbus ou encore aller chez le barbier et bannir le rasoir sont socialement exclues au pays du soleil levant.



Dans la société japonaise et la culture du Japon, les règles quant au port des barbes et moustaches semblent très différentes du reste du monde et en particulier de nos contrées Occidentales : un homme barbu est mal vu. Un homme portant la barbe ou une grosse moustache ne choque personne avec cette toison en Europe, une longue barbe sculptée peut même être un signe de virilité (notamment chez les hipsters avec leur mode de la barbiche taillée aux ciseaux) et chacun a son style de barbe ou de moustache. On peut même citer le mouvement Movember ! Il est évident que les normes nippones sont différentes. Bien que cela tende à changer, les poils de barbe sont toujours relativement mal vus au Japon, ce qui est une bonne chose à savoir avant de vous y rendre !



Voir l'article entier

A l Heure des Accros du Streetwear la Haute Couture Est Elle Encore Pertinente ?
À l'heure des accros du streetwear, la Haute Couture est-elle encore pertinente ?

juillet 23, 2021 5 minutes de lecture

Si vous vous demandez ce que devient la Haute Couture dans un monde ou la mode streetwear est devenue la norme, nous avons quelques éléments de réponse.
Streetwear : La Mode et la Culture Depuis Londres Paris et Milan
Streetwear : la mode et la culture, depuis Londres, Paris et Milan

juillet 20, 2021 9 minutes de lecture

Si vous vous demandez ce qu'il en est du streetwear et de sa place dans la mode mondiale, voici un article qui l'illustre dans les capitales de la mode.
Ces Designers Asiatiques Qui Ont Attire L Attention a La Paris Fashion Week 2021
Ces designers asiatiques qui ont attiré l'attention à la Paris Fashion Week 2021

juillet 15, 2021 5 minutes de lecture

Cette année, la Paris Fashion Week masculine a été prise d'assaut par une douzaine de créateurs asiatiques. Découvrez vite cette vague sans précédent.