COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

Kitsune le Yokai Renard Divin et Malefique
novembre 20, 2020

Kitsune : le yokai renard divin et maléfique

7 minutes de lecture

Dans chaque culture, il y a des croyances sur les animaux. Le renard (kitsune) joue un rôle inhabituellement riche et compliqué dans la culture japonaise. Les croyances qui se sont développées lorsque les gens vivaient beaucoup plus près de la nature persistent dans les histoires, les festivals et la langue. Même en ces temps rationnels, le renard a une aura magique qui persiste encore au pays du soleil levant

Découvrons tout ce qu’il y a à savoir dans cet article, Kitsune : le yokai renard divin et maléfique


Les différents Yokai renard

yokai renard statue japonaise kitsune

Si vous avez déjà été touriste au Japon, vous avez vu des statues de renards dans des sanctuaires shintoïstes, ou vous pouvez aussi retrouver des lions comme sur ce tee-shirt japonais. C'est un peu étrange d'un point de vue occidental, où les animaux ne sont pas très impliqués dans la religion. Les japonais ne vénèrent cependant pas vraiment les renards, bien qu'on les retrouve un peu partout, comme sur ce kimono cardigan


Inari, le renard des dieux

Quand vous voyez ces renards, vous êtes dans un sanctuaire dédié au dieu Inari, qui est vénéré partout, des petits sanctuaires en bord de route aux grandes destinations touristiques comme le célèbre Fushimi Inari à Kyoto. Plus d'un tiers des sanctuaires répertoriés au Japon sont des sanctuaires d'Inari et, à part les statues de renard, le symbole évident qui indique "sanctuaire d'Inari" est les portes torii rouges. Des livres entiers ont été écrits sur la signification et l'importance d'Inari, mais la seule chose sur laquelle tout le monde s'accorde est que ce dieu est lié au riz.

statue inari kitsune

Compte tenu de l'importance du riz au Japon, Inari est évidemment une grande affaire. Souvent, les gens prient ce dieu pour la prospérité des affaires - peut-être, comme l'a fait observer le premier nippon occidental Lafcadio Hearn, parce que toute la richesse d'autrefois était comptée en mesures de riz. D'accord, mais qu'est-ce que le renard a à voir avec ça ? Le renard est associé à Inari comme un symbole, un messager, un serviteur, ou peut-être plus encore. Quoi qu'il en soit, il est maintenant impossible de séparer les deux, bien que personne ne sache exactement comment ce lien est apparu - les premiers documents historiques du culte d'Inari, avant le dixième ou onzième siècle, ne mentionnent rien sur les renards.

L'explication la plus simple semble être que les rongeurs mangent du riz, les renards mangent des rongeurs, donc les renards auraient pu être considérés comme les protecteurs du riz. Mais certaines des croyances associées n'ont pas d'explication aussi rationnelle. Prenez le fait que les fidèles d'un sanctuaire d'Inari font couramment une offrande d'abura-age, ces fines tranches de tofu frit au goût sucré de sauce soja.

Veste Japonaise

C'est censé être la nourriture préférée des renards. C'est pourquoi les udon avec une garniture de tofu frit sont appelés kitsune udon, et les poches de tofu frit farcies de riz à sushi sont des inari-zushi. Les renards sont naturellement carnivores, c'est donc assez étrange. Il n'y a pas d'explication convenue pour cette croyance, et encore une fois, aucune trace historique claire de la façon dont la tradition s'est développée. Vous noterez que dans le domaine des animaux emblèmes, le Japon possède aussi la carpe koi, comme sur ce tee-shirt japonais.


Le renard démon

Bien que les renards d'Inari soient associés à une divinité puissante, on pense qu'ils ont aussi des homologues moins bienveillants. Yokai est une classe d'êtres étranges qui n'a pas de véritable traduction en français, et comprend tout, des objets domestiques qui prennent vie, des enfants maléfiques qui vous offrent du tofu, aux démons humanoïdes ailés au long nez. Et le démon renard Kitsune fait partie des yokai. Les histoires sur leurs pouvoirs sont étranges et variées, allant de comportements humains étranges à des conditions météorologiques inhabituelles.


Les illusions du renard

kitsune renard blanc japonais

Les Kitsune peuvent se faire passer pour des êtres humains, généralement en pensant à la malice - ou pire encore. Un renard peut se faire passer pour une voyageuse en détresse ou un moine en pèlerinage et, après avoir convaincu un gentil villageois de l'accueillir, il découvre le lendemain matin que toute sa nourriture et ses objets de valeur ont été volés. Le renard n'est pas le seul animal yokai qui peut changer de forme, mais il a une prédilection particulière pour apparaître comme une belle femme afin de tromper les hommes.

Bizarrement, dans ce cas, ils n'ont pas toujours de mauvaises intentions. Mais ressembler à autre chose n'est qu'une partie du problème. Kitsune peut orchestrer des expériences de réalité virtuelle complète, faisant croire aux gens qu'ils sont dans des maisons qui n'existent pas ou qu'ils subissent un tremblement de terre qui n'a pas vraiment lieu.

masque kitsune illusion femme japonaise

Au fur et à mesure qu'ils suivent la technologie moderne, les renards feraient rouler des trains fantômes sur les premières voies ferrées, se déguiseraient en voitures et livreraient de faux télégrammes. En associant ces deux capacités d'illusion, un renard peut se faire passer pour une belle femme et attirer un homme dans sa maison isolée et luxueuse pour une nuit de passion. Mais lorsqu'il se réveille seul le lendemain matin, il est allongé dans un cimetière, les restes de son somptueux repas se révélant être un tas de feuilles pourries et pire encore.


La possession par les Kitsune

Être trompé par un renard est déjà assez mauvais, mais être possédé par un autre semble bien plus désagréable. On disait que les renards possédaient les gens pour diverses raisons. Ils pouvaient vouloir se venger pour une infraction quelconque, allant de tuer son petit à déranger sa sieste de l'après-midi.

Ils peuvent vouloir qu'on fasse quelque chose pour eux qui nécessite de la manipulation, comme faire construire un petit sanctuaire, ou obtenir l'un de ses aliments préférés comme du tofu frit ou du riz rouge. Les effets peuvent être assez désagréables - douleur, folie, hystérie, courir nu dans les rues, s'effondrer et faire mousser sa bouche. Mais dans d'autres cas, le résultat de la possession du renard était simplement un comportement inapproprié ou bizarre : utiliser un langage grossier, jeter de l'argent comme un millionnaire, aboyer ou jacasser, se comporter violemment ou cracher.

Un érudit a décrit une espèce particulière de renard qui poussait le possédé à faire irruption dans les maisons et à ennuyer les malades, à divulguer des secrets et à perturber les colonies de vers à soie. Beaucoup de ces choses sont des choses que les gens ne feraient probablement pas volontairement, et aujourd'hui les victimes seraient probablement envoyées pour un traitement de santé mentale plutôt que pour un exorcisme


Le renard dans la vraie vie au Japon

renard roux japon

Le renard a joué un si grand rôle dans la vie imaginative des japonais, qu'on peut se demander pourquoi. Le renard est un canin inhabituel, qui ressemble plus à un chat à bien des égards - solitaire plutôt que social, un chasseur de proies furtif et solitaire. Il présente d'autres similitudes avec les chats au Japon, notamment des griffes qui se rétractent partiellement, des yeux qui réfléchissent la lumière la nuit et un comportement de traque des proies et de réaction aux menaces. On peut aussi noter que le chat est aussi très présent au Japon, comme on peut le voir sur ce maillot de bain nippon.

Peut-être n'est-il pas exagéré d'imaginer que cette double nature de chat et de chien a influencé les légendes de la nature changeante et trompeuse du renard. Le renard roux est présent dans plus d'endroits que tout autre chien sauvage, vivant dans tout l'hémisphère nord, du cercle arctique et des steppes d'Asie à l'Amérique centrale et au nord de l'Afrique, et le Japon n'est pas le seul endroit où il est devenu partie intégrante de la langue et du folklore, avec des connotations similaires. Partout dans le monde, semble-t-il, les gens interprètent le comportement de cet animal de la même façon.

Cachez  Nez

Une autre raison pour laquelle le renard est associé à la ruse et à l'astuce est peut-être sa capacité à vivre parmi nous sans être vu. À Hokkaido, où ils ont leur propre sous-espèce de renard roux, il est utilisé comme symbole d'une nature intacte. Mais dans un monde où il y a si peu de nature intacte que les offices de tourisme l'utilisent comme argument de vente, les renards savent mieux que quiconque qu'il ne faut pas s'en tenir à la nature. Ils ont toujours prospéré là où les humains pratiquent l'agriculture - après tout, c'est toute l'association entre Inari, le riz et les renards.

Et leur préférence naturelle pour les environnements de lisière, c'est-à-dire les endroits où la forêt et les espaces ouverts se rencontrent, signifie qu'en construisant des banlieues là où il y avait autrefois des forêts denses, nous avons en fait créé des habitats pour les renards. En réalité, le renard, cet animal à grandes oreilles, à la queue touffue et au museau pointu appartient à la famille des petits carnivores et il peut même être considéré comme nuisible (recours au piégeage). Il vit en milieu naturel à l’état sauvage avec quelques congénères mais pas en captivité.

renards roux japonais

C’est un animal carnivore doté de griffes rétractiles qui se nourrit de beaucoup de petits animaux, son régime alimentaire comprend entre autres : les campagnols, lièvres, blaireaux, poules, perdrix, ratons-laveurs, moutons ou encore le rat. Ce mammifère carnivore est opportuniste, ainsi, il se nourrit aussi de cadavres et de carcasses qu’il trouve lors de ses chasses nocturnes. Le renard est souvent apparenté (à tort) aux chiens sauvages. Bien que ce soit un animal sauvage, la similitude s’arrête là.

Il existe cependant plusieurs races, plusieurs espèces de renards, comme les renards roux, le renard arctique ou encore les renards polaires (qui contiennent encore des sous espèces). Le renard est tout de même un canidé (des espèces canines comme le chien domestique), bien qu’il fasse partie des mammifères qui vivent plutôt comme le loup, la vie de meute en moins. On trouve le renard dans les buissons et la végétation, dans un terrier ou encore un bosquet. Le “renard rusé” comme il est souvent appelé, a donc bien changé dans l’imaginaire japonais



Quoi qu’il en soit, le renard fait partie des canidés, bien qu’il s’apparente plus à un chat. Il appartient à la grande famille animale des prédateurs et aime chasser. Alors, pourquoi est-il si différent dans la culture nippone et pourquoi est-il à ce point vénéré ? Probablement que les japonais lui ont accordé beaucoup de pouvoirs afin d’expliquer ce qu'ils ne comprenaient pas. En tous les cas, ce magnifique animal n’a pas fini de nourrir les légendes du pays du soleil levant et c’est tant mieux. 



Voir l'article entier

A l Heure des Accros du Streetwear la Haute Couture Est Elle Encore Pertinente ?
À l'heure des accros du streetwear, la Haute Couture est-elle encore pertinente ?

juillet 23, 2021 5 minutes de lecture

Si vous vous demandez ce que devient la Haute Couture dans un monde ou la mode streetwear est devenue la norme, nous avons quelques éléments de réponse.
Streetwear : La Mode et la Culture Depuis Londres Paris et Milan
Streetwear : la mode et la culture, depuis Londres, Paris et Milan

juillet 20, 2021 9 minutes de lecture

Si vous vous demandez ce qu'il en est du streetwear et de sa place dans la mode mondiale, voici un article qui l'illustre dans les capitales de la mode.
Ces Designers Asiatiques Qui Ont Attire L Attention a La Paris Fashion Week 2021
Ces designers asiatiques qui ont attiré l'attention à la Paris Fashion Week 2021

juillet 15, 2021 5 minutes de lecture

Cette année, la Paris Fashion Week masculine a été prise d'assaut par une douzaine de créateurs asiatiques. Découvrez vite cette vague sans précédent.