COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

La Langue Japonaise : Langages et Dialectes Japonais
juin 23, 2021

La langue japonaise : langages et dialectes japonais

11 minutes de lecture

Bien qu'elle soit isolée sur quelques îles seulement, la langue japonaise est une collection diversifiée de dialectes régionaux et locaux, représentant le Japon dans toute sa splendeur comme ces magnifiques kimonos-cardigan. Apprendre le japonais standard n'est que la première étape pour accéder à la riche culture du Japon. Plongez dans le monde des dialectes japonais, et bientôt vous serez celui qui pointera du doigt les accents à la télévision et dans la rue.

Découvrez donc tout sur la langue japonaise : langages et dialectes japonais.


Aperçu de la langue japonaise

kanji japon ancien

Le japonais est une langue grammaticalement complexe qui s'est développée sur l'archipel des îles japonaises. Le japonais est le membre le plus important de la famille des langues japonaises, qui comprend le japonais et ses plus proches parents, les langues ryukyuennes qui ont de petites populations sur les îles Ryukyu. Toutes ces langues sont issues d'un ancêtre commun appelé "proto-japonais" qui a été apporté sur les îles à la préhistoire par des colons. Finalement, les langues se sont éloignées les unes des autres, et le japonais est devenu une langue à part entière.

Comme toute langue, ses origines exactes sont impossibles à déterminer, mais les premiers textes enregistrés de l'ancien japonais sont apparus aux alentours du 8e siècle. Au fil des siècles, le japonais a lentement évolué en prenant des formes connues sous le nom de japonais ancien et moyen tardif. Le japonais moderne a pris forme au début de la période Edo, au début du XVIIe siècle, pour devenir ce que nous reconnaissons aujourd'hui comme le japonais après la restauration Meiji, au XIXe siècle. Le dialecte de Tokyo s'est alors répandu et a remplacé de nombreux autres dialectes courants.

Avec 128 millions de locuteurs, le Japon est de loin le plus grand membre de la famille des langues japonaises et la huitième langue la plus parlée au monde par les locuteurs natifs. En fait, il s'agit de la deuxième langue non indo-européenne la plus parlée au monde après le chinois mandarin. Pourtant, même avec autant de locuteurs, le japonais est une langue très isolée, la quasi-totalité de ses locuteurs vivant au Japon même. Il existe également quelques communautés d'immigrants dans des pays comme les États-Unis, le Canada et le Brésil.


Caractéristiques uniques de la langue japonaise

kanji langue japonaise

Grammaire

Le japonais est une langue grammaticalement complexe. Plus précisément, c'est une langue "synthétique", ce qui signifie que les morphèmes sont combinés pour modifier le sens du mot. De nombreux locuteurs de langues indo-européennes, dont le français, sont habitués à cela. Cependant, en japonais, ces changements sont considérés comme "agglutinants" plutôt que "fusionnels" comme dans les langues européennes telles que le français, l'anglais, l'espagnol ou l'allemand.


Sujet et particules

Plutôt que d'utiliser l'ordre des mots ou des suffixes et préfixes fusionnels pour signaler le rôle grammatical des mots comme en français et dans d'autres langues européennes, le Japon s'appuie principalement sur les particules. Les particules sont des mots courts, généralement d'une seule syllabe, qui signalent le rôle grammatical du mot qui les précède. L'un des meilleurs exemples en japonais est le concept unique de sujet. Les phrases japonaises ont toujours un sujet, mais celui-ci ne doit pas nécessairement être le sujet de la phrase. En réalité, le concept de sujet est quelque chose d'unique au japonais qui vous permet d'exprimer des choses d'une manière que le français ne connaît pas.


Politesse

L'un des aspects les plus uniques du japonais est l'importance accordée à la politesse et aux bonnes manières. Le japonais a un certain nombre de niveaux et de formes de politesse différents qui impliquent une conjugaison différente, des préfixes supplémentaires ou un changement total de vocabulaire. Le langage informel est ce que les enfants apprennent en premier et ce que les familles et les amis utilisent entre eux, mais lorsqu'un japonais atteint l'âge adulte, on attend de lui qu'il connaisse les règles complexes de la politesse.

Le niveau de base du langage poli est appelé teineigo. Il existe également le sonkeigo, ou "langage respectueux", et le kenjōgo, ou "langage humble". Ils sont utilisés en fonction de la position sociale, qui est déterminée par de nombreux facteurs, notamment l'âge, le travail et l'expérience, ainsi que le fait de demander une faveur ou de s'excuser.


Quelle est la différence entre un dialecte et une langue ?

jeunes drapeaux pays

En réalité, il n'existe pas de frontières définitives entre les dialectes ou même les langues. Les langues évoluent lentement pour former de nouvelles langues. Deux groupes séparés de personnes qui ont pu autrefois parler la même langue commencent lentement à parler des langues différentes car leur langage change avec le temps. Par exemple, l'anglais et l'allemand proviennent tous deux d'un ancêtre commun. À une époque, tous les peuples germaniques parlaient la même langue, mais ils se sont finalement séparés et ont évolué jusqu'à ce que l'anglais et l'allemand deviennent des langues distinctes.

Bien que nous les considérions aujourd'hui comme une seule et même langue, l'anglais des États-Unis et de l'Australie peut continuer à évoluer jusqu'à devenir des langues distinctes. Souvent, les langues évoluent sur ce que l'on appelle un "continuum dialectique". Prenons le cas de l'Empire romain. Les gens du peuple parlaient ce qu'on appelle le "latin vulgaire", de l'ouest à l'est de l'empire. Du Portugal à la Roumanie, chaque village le long du chemin parlait un peu différemment de son voisin. Deux villages voisins pouvaient se comprendre (langue intelligible), mais pas deux villages éloignés l'un de l'autre.

Finalement, certains groupes sont devenus plus puissants et, à force de conquêtes, leur dialecte spécifique a fini par couvrir un vaste territoire. Cela nous amène à la distinction spécifique entre un "dialecte" et une "langue". Les linguistes définissent le plus souvent une langue comme distincte d'une autre lorsqu'elle n'est plus mutuellement intelligible. En d'autres termes, l'allemand et l'anglais sont des langues distinctes car, bien qu'elles soient similaires, un anglophone ne peut pas comprendre un germanophone et vice versa. Les dialectes, quant à eux, présentent des différences mineures, mais sont par ailleurs mutuellement intelligibles.

Apprendre le Japonais

Par exemple, l'anglais australien a un vocabulaire et une prononciation différents de l'anglais américain, mais les deux groupes peuvent toujours se comprendre. Ils sont donc considérés comme la même langue. Cependant, comme les langues évoluent sur un continuum, cette définition peut devenir confuse. Bien que le japonais soit une langue particulièrement isolée, toutes ces forces agissent également sur elle.

Actuellement, le japonais contient de nombreux dialectes, et historiquement, il en a existé encore plus qui ont traversé le processus sans fin d'évolution et d'usurpation les uns des autres. Ainsi, si vous souhaitez apprendre à parler japonais, vous l’aurez compris, vous devrez connaître beaucoup de choses. Le plurilinguisme du pays du soleil levant peut en décourager plus d’un, mais en réalité, apprendre une langue comme le japonais, surtout si elle est éloignée de votre langue maternelle (comme le français), est une aventure très enrichissante. 


Dans quelle mesure les dialectes japonais sont-ils mutuellement intelligibles ?

étudiants japonais

Il existe certainement des exceptions, mais pour l'essentiel, les japonais forment un continuum dialectal qui suit un schéma géographique clair. En fait, ils sont divisés géographiquement entre l'est et l'ouest et les îles de Kyushu et Hachijo. Cela signifie que, dans la plupart des cas, les dialectes sont d'autant plus intelligibles entre eux qu'ils sont proches les uns des autres. Comme on peut s'y attendre, le changement d'île a tendance à constituer un fossé plus important que la distance sur terre.

Par exemple, le dialecte de Chugoku et le dialecte de Shikoku sont juste à côté l'un de l'autre, ils peuvent donc se comprendre plus facilement que tous deux ne peuvent comprendre le dialecte de Hokkaido à l'autre bout du pays. Quant au "japonais standard" que les étrangers apprennent généralement, il s'agit simplement du dialecte de Tokyo, lui-même un sous-dialecte du dialecte plus large du Kanto occidental. Par conséquent, les dialectes ont tendance à être d'autant plus faciles à comprendre qu'ils sont proches de Tokyo.

Par exemple, le dialecte du Kanto oriental n'est pas très différent et il est facile de s'y adapter. Les dialectes des îles de Kyushu, en revanche, sont éloignés de Tokyo et séparés par l'eau, de sorte que si les japonais de souche peuvent généralement comprendre après une période d'adaptation, les étrangers ont souvent beaucoup de difficultés, même s'ils parlent couramment le japonais standard. Par contre, le système d’écriture reste très similaire, avec des kanji identiques, comme sur ce joli pull japonais


Combien de dialectes japonais y a-t-il ?

carte dialectes japonais

La division entre les dialectes est encore plus arbitraire et difficile à définir que la division entre les langues. Le nombre de dialectes existant dans une langue dépend de la personne à qui vous demandez et de l'endroit où elle a décidé de tracer ses limites. En général, les dialectes peuvent également être divisés en sous-dialectes et sous-sous-dialectes, selon le degré de précision souhaité. Cela dit, à des fins académiques, il existe généralement une sorte de liste de dialectes généralement acceptée. Les dialectes japonais sont divisés en quatre catégories principales. Ce sont :

  • Le japonais oriental
  • Le japonais occidental
  • Le japonais Kyūshū
  • Le japonais Hachijō

Dialectes japonais courants

Kantō-ben

Le Kanto est le siège de Tokyo, le dialecte du Kanto est donc plus ou moins synonyme de japonais standard. Comme Tokyo est le siège du gouvernement et du pouvoir politique ainsi que de la production de médias et de divertissements, c'est la version commune de la langue que les gens entendent à la radio et à la télévision et la lingua franca qu'ils utilisent pour communiquer lorsque leurs dialectes locaux peuvent être difficiles à comprendre. Pour les apprenants étrangers, tout cela signifie que le Kantō-ben va ressembler à ce que vous connaissez en tant que japonais.

Pulls Japonais

Si vous voulez chercher des signes distinctifs, vous remarquerez que les habitants de Tokyo ont tendance à utiliser la particule “ga”, qui est similaire à l'interjection anglaise "like", plus souvent que les habitants des autres régions. La seule différence avec le "japonais standard" se situe au niveau du keigo, ou discours honorifique, l'une des nombreuses façons de parler poliment en japonais. Historiquement, le Kantō-ben n'utilisait pas le keigo, ce type de discours honorifique repose donc toujours sur le dialecte de Kyoto. Tokyo a depuis développé sa propre forme adaptée de keigo, mais elle n'est pas "standard".


Kansai-ben

Le dialecte du Kansai comprend les sous-dialectes parlés à Kyoto et Osaka, deux des villes les plus importantes du Japon actuellement et historiquement. Ces régions étant célèbres pour leurs sakura, comme sur ce magnifique T-shirt nippon, leur langue est assez répandue. Le Kansai-ben est l'un des dialectes les plus importants du pays avec le Kantō-ben, et les deux ont une sorte de rivalité, chacun se moquant aussi bien qu'admirant l'autre pour diverses raisons.

Le japonais en général se concentre beaucoup sur la politesse, et dans le dialecte du Kansai encore plus, probablement parce que Kyoto a été le siège du gouvernement impérial pendant si longtemps. D'autres caractéristiques uniques incluent l'utilisation du suffixe négatif “-hen” au lieu de “-nai” et divers mots de vocabulaire.

paysage ville Japon


Tōhoku-ben

Le Tōhoku-ben est connu des japonais comme le dialecte de la campagne. Et tout comme les francophones des zones rurales, le Tōhoku-ben est réputé pour sa lenteur et son manque d'énonciation. Les japonais l'appellent même le “zuu zuu ben”, et les programmes télévisés du Tohoku sont souvent sous-titrés en dehors du Tohoku. Les particularités du Tōhoku-ben incluent beaucoup de nasalisation dans la prononciation qui peut sembler ajouter un doux son “-n” avant les syllabes. Les locuteurs du dialecte de Tohoku utilisent également fréquemment la particule “-sa”.


Le pidgin de Yokohama

Le pidgin de Yokohama était une langue utilisée brièvement à Yokohama à la fin du 19ème siècle. Les pidgin sont utilisés par des groupes pour communiquer lorsqu'ils n'ont pas de langue en commun. Ils mélangent généralement des mots des deux langues et sont peu complexes sur le plan grammatical.

À Yokohama, les commerçants japonais, après la restauration Meiji, ont dû développer un pidgin pour parler avec les commerçants occidentaux qui commençaient à débarquer dans le port de Yokohama. Ne vous inquiétez pas. Vous n'avez pas besoin de connaître ce dialecte si vous allez à Yokohama, mais c'est une anecdote historique amusante.


Hokkaidō-ben

Hokkaido n'a été colonisée par les japonais que relativement récemment, juste après la restauration Meiji, à la fin du XIXe siècle. Pour cette raison, les dialectes d'Hokkaido sont encore très proches de ceux des premiers colons. Les habitants du centre de l'île ont tendance à descendre des colons du Kanto, de sorte que le dialecte de Hokkaido intérieur est considéré comme faisant partie du Kantō-ben.

Veste Japonaise

Les colons de la côte venaient de Tōhoku, ils parlent donc encore quelque chose d'assez proche du Tōhoku-ben. Il est intéressant de noter que l'on peut encore trouver la langue originaire d'Hokkaido avant que les japonais ne la colonisent. Il s'agit de la langue ainu, qui est considérée comme étant en danger critique d'extinction (les ainus sont d’ailleurs  l’origine du tatouage japonais). Alors que plus de 200 000 Aïnous ethniques vivent à Hokkaido, il n'y a actuellement que quelques personnes en vie qui peuvent parler cette langue.


Kyushu-ben

Kyushu est éloigné du Kanto et isolé par la mer intérieure du Japon. Cela rend son dialecte particulièrement différent. Même les autres japonais ont souvent du mal à comprendre le Kyushu-ben. Il comporte beaucoup de vocabulaire différent, mais aussi une prononciation et une grammaire différentes. Par exemple, la terminaison des adjectifs “-i” devient “-ka” et le temps progressif est différent.


Les différentes langues japonaises

femme parle japonais

Bien qu'il soit de loin le plus important, le japonais n'est en fait pas la seule langue de sa famille linguistique. Une famille de langues est un groupe de langues dont les scientifiques peuvent prouver la parenté. Il faut environ 5 000 à 10 000 ans pour que les langues évoluent si différemment que les linguistes ne peuvent plus prouver leur parenté.

Par conséquent, les familles de langues peuvent couvrir des zones très vastes et inclure des langues très différentes. Par exemple, l'anglais et l'hindi font tous deux partie de la famille des langues indo-européennes car, bien que très différents, ils partagent des caractéristiques identifiables par les scientifiques. Le japonais, en revanche, fait partie d'une famille distincte, celle des langues japonaises, ce qui signifie qu'il ne partage aucune caractéristique avec l'anglais (ou le français) que les scientifiques puissent prouver.


Les langues Ryukyu

En gardant cela à l'esprit, il est étonnant que toutes les langues de la famille des langues japonaises soient isolées dans la petite zone de l'archipel japonais qui comprend les principales îles japonaises ainsi que les îles Ryukyu au sud. Contrairement aux dialectes japonais que tous les japonais peuvent comprendre, les langues Ryukyu et le japonais sont isolés les uns des autres depuis un certain temps et ne sont pas mutuellement intelligibles.

paysage campagne Japon

En fait, aucune des langues Ryukyuan n'est même mutuellement intelligible, ce qui signifie que chaque île n'a pas dû avoir de contact avec les autres pendant des siècles. Comparées au japonais et à ses 128 millions de locuteurs, les langues Ryukyuan sont toutes très petites. Avec un peu moins d'un million de locuteurs, la plus importante est l'Okinawan, parlée dans la partie sud d'Okinawa. Il ne faut pas la confondre avec le dialecte okinawaïen du japonais également parlé sur les îles.

L'Okinawan est une langue à part entière inintelligible avec le japonais. Les autres îles sont toutes beaucoup plus petites. Miyako est la deuxième plus grande avec seulement 68 000 locuteurs, et la plus petite est Yonaguni avec seulement 400 locuteurs encore en vie. La colonisation historique par les japonais ainsi que la domination politique et culturelle moderne des japonais ont entraîné la diminution de ces populations. Par conséquent, la plupart de ces langues sont considérées comme menacées d'extinction.


Apprendre le japonais

femme japonaise

Maintenant que vous savez tout cela sur la langue japonaise et les multiples dialectes qui existent au pays du soleil levant, vous avez peut-être envie d’apprendre à parler japonais. Comme cela a été dit plus haut, la langue officielle du Japon est celle qui est parlée à Tokyo. Elle est la langue la plus utilisée, celle qui compte le plus important nombre de locuteurs.

Pour les francophones et pour beaucoup de monde d’ailleurs, les langues étrangères parlées dans le monde peuvent être difficiles, surtout le japonais. Alors comment apprendre ? Bien sûr, vous pouvez prendre des cours particuliers pour apprendre le japonais, mais la plus grosse partie de l’apprentissage réside dans le système d’écriture japonaise. Lire et écrire en japonais n’est pas une mince affaire, mais la culture japonaise est si riche que l’apprentissage est passionnant.

kanji écriture japonaise

L’écriture japonaise se compose principalement du système Hiragana et Katakana, qui sont des kanji, des symboles représentant les mots japonais. Si vous voulez donc vraiment tout apprendre pour parler japonais, vous pouvez découvrir ce superbe ebook pour apprendre le japonais à votre rythme. Vous serez ravi de découvrir cette partie de la culture nippone si intéressante. 



Si au Japon, la population parle principalement la langue de Tokyo, vous avez maintenant compris qu’un grand nombre de langages et de dialectes existent au pays du soleil levant. Les personnes parlant la langue officielle du Japon ne sont pas si nombreuses, et d’une région à l’autre, voire d’une ville à l'autre, les choses peuvent être très différentes. Combien de langues existent exactement au Japon ? C’est une très bonne question, sur laquelle vous pourrez vous pencher si vous souhaitez visiter ce magnifique pays !



Voir l'article entier

A l Heure des Accros du Streetwear la Haute Couture Est Elle Encore Pertinente ?
À l'heure des accros du streetwear, la Haute Couture est-elle encore pertinente ?

juillet 23, 2021 5 minutes de lecture

Si vous vous demandez ce que devient la Haute Couture dans un monde ou la mode streetwear est devenue la norme, nous avons quelques éléments de réponse.
Streetwear : La Mode et la Culture Depuis Londres Paris et Milan
Streetwear : la mode et la culture, depuis Londres, Paris et Milan

juillet 20, 2021 9 minutes de lecture

Si vous vous demandez ce qu'il en est du streetwear et de sa place dans la mode mondiale, voici un article qui l'illustre dans les capitales de la mode.
Ces Designers Asiatiques Qui Ont Attire L Attention a La Paris Fashion Week 2021
Ces designers asiatiques qui ont attiré l'attention à la Paris Fashion Week 2021

juillet 15, 2021 5 minutes de lecture

Cette année, la Paris Fashion Week masculine a été prise d'assaut par une douzaine de créateurs asiatiques. Découvrez vite cette vague sans précédent.