COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

Comment les Masques Faciaux Sont Devenus un Phenomene de Mode au Japon
mars 29, 2021

Comment les masques faciaux sont devenus un phénomène de mode au Japon

6 minutes de lecture

Lutte contre les maladies ou amélioration de la beauté ? La tendance japonaise de longue date qui consiste à se couvrir le visage en public interroge beaucoup. D’où vient cette manie, comment est-ce que les masques ont conquis la mode ? Si vous désirez tout savoir à ce sujet, cet article est fait pour vous. 

Découvrez comment les masques faciaux sont devenus un phénomène de mode au Japon


D’où vient le port des masques faciaux en Asie ?

femme asiatique masque chirurgical

Pour beaucoup d'Occidentaux, la vue de personnes asiatiques portant des masques chirurgicaux rappelle des souvenirs surréalistes de l'épidémie de SRAS (en fait assez inquiétante) qui a touché Hong Kong en 2002. En l'espace de quelques semaines, le SRAS s'est propagé à partir de Hong Kong pour infecter des personnes dans 37 pays, causant 774 décès dans le monde. L'incident a failli provoquer une pandémie. À l'échelle des choses, cependant, le SRAS était du menu fretin. En 1918, une pandémie caractérisée a réellement eu lieu. La grippe espagnole a tué au moins 50 millions de personnes, dont 23 millions pour le seul Japon.

Il est aujourd'hui largement admis que la sous-culture des masques qui existe depuis longtemps en Orient est un sous-produit de cette époque où les gens étaient prêts à tout pour empêcher le virus de pénétrer dans leur corps et de transformer leurs poumons en bouillie. Quelle que soit leur origine, les masques chirurgicaux font l'objet d'un commerce important dans toute l'Asie. Récemment encore, Pékin a été soumise à la première "alerte rouge" au smog de son histoire, ce qui a entraîné la fermeture de la capitale chinoise. Les ventes de masques chirurgicaux auraient augmenté au point que de nombreux points de vente asiatiques étaient en rupture de stock.

Kimono Cardigan

Cette année, des feux de forêt intenses (et hautement illégaux) ont également balayé l'Indonésie, ce qui a entraîné une augmentation du nombre de masques dans les rues de Malaisie, de Singapour et même de Thaïlande. (À Kuala Lumpur, en septembre, le smog était tel qu'on ne pouvait pas voir le soleil). Mais où se situe le Japon dans cette équation ? Pourquoi tant de gens portent-ils des masques dans un pays où les niveaux de pollution sont relativement peu élevés par rapport à ses homologues asiatiques ?


Et le Japon, dans tout ça ? 

masque chirurgical femme japonaise

Certains pourraient se demander si les japonais portent des masques chirurgicaux en réaction aux retombées de Fukushima. Il y en a peut-être qui pensent ainsi. Mais la vérité est que les japonais portent des masques depuis des décennies, bien avant les niveaux de radiation troublants causés par le "séisme" de 2011. Pour la majorité, il s'agit de protéger sa propre santé et de prévenir la transmission de maladies. Grippe, pollen de cèdre, pollution : toutes ces raisons sont techniquement "valables" pour porter un masque, même si les études n'ont pas prouvé de manière concluante que le port d'un masque peut réellement arrêter les virus en suspension dans l'air.

Certaines études vont même jusqu'à affirmer que l'environnement chaud et humide que crée un masque ne fait qu'augmenter les taux d'infection. Le Japon est un pays dont les fondements reposent sur l'étiquette sociale. Si vous vous sentez malade, vous "faites ce qu'il faut" et portez un masque. Mais il existe également d'autres raisons, plus surprenantes, pour lesquelles les gens choisissent de s'attacher et de voir la moitié de leur visage couverte par un morceau de papier blanc. De plus en plus, les gens choisissent de porter un masque pour des raisons cosmétiques : ils ne portent pas de maquillage et veulent cacher leur visage.

C'est un peu comme porter un chapeau quand on n'a pas le temps de se coiffer. D'autres vont plus loin et veulent cacher leurs émotions. Le clivage honne-tatemae est considéré par certains comme d'une importance capitale dans la culture japonaise - le contraste entre les véritables sentiments et désirs d'une personne (honne) et le comportement et les opinions qu'elle affiche en public (tatemae). En portant un masque, ces émotions peuvent rester cachées. Les jeunes qui assistent aux spectacles de punk hardcore japonais portent des masques, sans penser une seule minute que cela affectera leur crédibilité dans la rue. 


Les situations où le masque était utilisé au Japon

médecin piqûre masques Japon

Comme partout, le masque était initialement utilisé par le médecin (masque chirurgical) ou le travailleur. Il servait à protéger de la poussière, mais aussi des allergies. Il protège contre l’inhalation des produits toxiques et aérosols. Le masque filtrant (comme tous les masques de protection respiratoire) était aussi utile contre les fumées, les polluants, la contamination à tout type de produit respirable, les matières dangereuses, les particules fines, les gaz et vapeurs, des microbes (grippe A ou autres) ou encore la poussière.

Ils sont souvent pliables, et selon les environnements, cet équipement de protection peut avoir des filtres intégrés, porter un marquage, être antibuée, ou bien filtrer pour éviter la contamination et la propagation de virus. Ces équipements de protection individuelle sont une protection des voies respiratoires, le masque respiratoire peut aussi revêtir au cours de l'histoire d’autres fonctions.

Selon le niveau de protection désiré et la qualité de l’air, en fonction du contexte, les masques respiratoires ont aussi différé de par leur système de fixation (souvent des lanières ou des élastiques), de par leur matière (parfois tissé), mais aussi de par leur mode d’utilisation (type de masque à usage unique, masque jetable, réutilisable). Dans tous les cas, les masques filtrants de ce genre ont une propriété hypoallergénique et sont non-toxiques, car la respiration a toujours été un domaine de bien-être très soigné au Japon. Ceci peut aussi expliquer pourquoi ces appareils de protection filtrants se sont autant démocratisés, qu’ils soient jetables, élastiques ou d’autre sorte.


Le masque est devenu un accessoire de mode

amoureux masques Japon

Avec autant de masques sur le marché, ce n'était donc qu'une question de temps avant que les entreprises qui en sont à l'origine ne commencent à essayer de les commercialiser comme étant à la mode. Dans ce domaine, retrouvez par exemple notre large collection de masques faciaux à la mode japonaise. En 2011, le site d'information japonais News Post Seven a interrogé 100 personnes à Shibuya, à Tokyo, et a découvert que 30% d'entre elles portaient des masques pour des raisons sans rapport avec la maladie.

De nombreuses filles affirmaient que le port d'un masque leur donnait une apparence "mystérieuse" puisque seuls leurs yeux étaient visibles. D'autres étaient convaincues que cela rendait leur visage plus petit. Si les masques blancs sont toujours la norme, il n'est pas rare de voir des masques de couleurs et de formes différentes dans les rues de toutes les grandes villes japonaises. Les filles lolita portent souvent des masques roses, tandis que les fans de black metal peuvent en porter en cuir noir avec des clous. (Oui, cela existe.)

Cache Nez

Il existe des masques chirurgicaux "à la mode", qui proposent des styles tels que l'imprimé zèbre et le camouflage militaire. Ces modèles sont plutôt inoffensifs, mais dans les boutiques de Harajuku, vous pouvez trouver des motifs imprimés et animés. On trouve également toutes sortes de masques inspirés de la K-pop. Vous trouverez par exemple ce superbe masque anti-pollution, ou encore cet autre masque facial original.

Ce qui est intéressant, c'est qu'il ne semble pas y avoir de stigmate attaché à leur port du masque : par exemple, les jeunes qui assistent à des spectacles de punk hardcore japonais portent des masques, sans penser une seule minute que cela affectera leur crédibilité dans la rue ou restreindra leur champ de vision. Vivez en Asie assez longtemps et les masques font partie de la vie quotidienne. Ils sont aussi banals que quelqu'un qui tient un parapluie. Quelle que soit la raison pour laquelle il est porté - santé, mode, ou les deux - le masque de protection fait désormais partie intégrante de la culture japonaise et asiatique, et ne semble pas près de disparaître.



Vous l’aurez compris, porter des masques au Japon est monnaie courante. Que ce soit un masque anti-poussière porté pour la filtration ou une simple décoration faciale qui ne se soucie pas d’un quelconque pouvoir isolant, respirer passe à travers cet accessoire de mode. Il est donc important de choisir un masque en fonction des critères qui vous intéressent, surtout si vous voulez être à la mode du Japon !



Voir l'article entier

A l Heure des Accros du Streetwear la Haute Couture Est Elle Encore Pertinente ?
À l'heure des accros du streetwear, la Haute Couture est-elle encore pertinente ?

juillet 23, 2021 5 minutes de lecture

Si vous vous demandez ce que devient la Haute Couture dans un monde ou la mode streetwear est devenue la norme, nous avons quelques éléments de réponse.
Streetwear : La Mode et la Culture Depuis Londres Paris et Milan
Streetwear : la mode et la culture, depuis Londres, Paris et Milan

juillet 20, 2021 9 minutes de lecture

Si vous vous demandez ce qu'il en est du streetwear et de sa place dans la mode mondiale, voici un article qui l'illustre dans les capitales de la mode.
Ces Designers Asiatiques Qui Ont Attire L Attention a La Paris Fashion Week 2021
Ces designers asiatiques qui ont attiré l'attention à la Paris Fashion Week 2021

juillet 15, 2021 5 minutes de lecture

Cette année, la Paris Fashion Week masculine a été prise d'assaut par une douzaine de créateurs asiatiques. Découvrez vite cette vague sans précédent.