COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

Les Meilleurs Festivals au Japon
juin 28, 2020

 Les meilleurs festivals au Japon (Matsuri)

14 minutes de lecture

Le Japon compte plus de festivals (matsuri) que presque tous les autres pays du monde, et les festivals japonais - dans toute leur couleur, leur tradition et leur exubérance - sont souvent spectaculaires. Les célébrations elles-mêmes varient grandement selon l'occasion, mais elles impliquent presque toujours des processions animées de participants qui chantent et dansent vigoureusement, et portent des mikoshi (sanctuaires portables) ou des chars massifs et minutieusement décorés. Si vous voulez voir le Japon sous son meilleur jour, un matsuri est l'endroit idéal pour le faire !

Découvrons donc les meilleurs festivals au Japon (Matsuri)


Festivals japonais : les Matsuri préférés des visiteurs

parade japon festival lumineux

Le Japon a trop de matsuri fantastiques pour les inclure dans une seule liste ! En plus de leur éclat de couleur et d'énergie, les matsuri japonais sont riches en traditions. Et, comme si tout cela ne suffisait pas, les festivals au Japon sont aussi l'un des meilleurs endroits pour goûter à une incroyable variété de plats japonais uniques, décontractés et de saison. À la surprise de beaucoup, la cuisine de rue n'est pas très répandue au Japon (contrairement à ce qui se passe dans de nombreuses autres régions d'Asie). Mais au matsuri, vous trouverez les rues bordées de yatai (étal de nourriture), avec des yatai colorés, offrant une remarquable sélection de snacks sains - et moins sains - pour les festivals.

Au même titre que les mangas ou le sumo, les festivals matsuri font partie de la découverte du Japon. Ils permettent de découvrir la culture japonaise et son histoire, dans une ambiance mêlant parfois carnaval, concerts gratuits, cirque, temples et univers manga. Cet article est une introduction à ceux qui sont considérés comme les meilleurs et les plus intéressants des festivals japonais, notamment par les voyageurs au Japon.

lanternes japonaises festival nippon

On retrouve parmi les meilleurs festivals nippons

  • Gion Matsuri de Kyoto
  • Le Tenjin Matsuri d'Osaka
  • Nebuta Matsuri d'Aomori
  • Le festival Awa Odori à Tokushima
  • Et bien d'autres encore !

Bien sûr, il est important de garder à l'esprit que certains des matsuri les plus divertissants sont des festivals méconnus qui se déroulent dans de petits quartiers du Japon. Les festivals se déroulent toute l'année dans tout le pays, dont les plus importants ont lieu en été. L'été au Japon est chaud et humide, et le temps chaud se prête bien à l'atmosphère turbulente de nombreux matsuri. Lors de vos vacances au Japon, pensez à ces incontournables de la culture japonaise, permettant aussi de comprendre l’histoire du pays du soleil levant. 


Liste des festivals japonais (Matsuri) en 2020

défilé parade danse festival japon

Voici une liste des matsuri préférés des voyageurs, qui se déroulent dans tout le Japon et des infos relatives à leur déroulement en fonction des directives pour lutter contre le Covid-19. Pour planifier votre voyage au Japon, jetez-y un œil !

  • Juillet (tout le mois) : Gion Matsuri (défilé principal les 17 et 24 juillet au soir), Yasaka Shrine, Kyoto (Remarque : les défilés de chars ont été annulés par mesure de prévention contre le coronavirus)
  • Les 24 et 25 juillet : Tenjin Matsuri (principale célébration du 25 juillet), Tenmangu Shrine, Osaka (Note : la plupart des événements liés au festival ont été annulés par mesure de prévention contre le coronavirus)
  • Du 12 au 15 août : Awa Odori, Tokushima (île de Shikoku)
  • Du 13 au 15 août : Hokkai Bon Odori, Hokkaido
  • 16 août : Kyoto Gozan Okuribi (Festival de Daimonji), Kyoto
  • Les 9 et 10 octobre : Aki no Takayama Matsuri (Festival d'automne de Takayama), Takayama, Préfecture de Gifu
  • 10 octobre : Festival des feux d'artifice de Katsushika
  • Du 16 au 18 octobre : Sanja Matsuri, sanctuaire d'Asakusa, Tokyo (reporté de mai)
  • 22 octobre : Festival du feu de Kurama, Yuki Shrine, Kyoto
  • 22 octobre : Jidai Matsuri, Kyoto
  • 24 octobre : Festival de feux d'artifice d'Edogawa (reprogrammé à partir de mai)
  • Vers les 8 et 20 novembre (dates à confirmer) : Foire d'Asakusa Torinoichi, Asakusa, Tokyo
  • 2-3 décembre : Chichibu Yomatsuri, sanctuaire de Chichibu, préfecture de Saitama

Les meilleurs festivals de Tokyo : Matsuri à Tokyo

défilé parade char festival nippon

Commençons par une sélection des meilleurs festivals de Tokyo. Si vous êtes en visite proche de la capitale japonaise, n’hésitez pas une seconde à assister à ces festivals. La capitale nippone est probablement la ville du Japon la plus riche de ce côté là. 


Kanda Matsuri (Kanda Myojin Shrine, Tokyo)

Kanda était un quartier central clé d'Edo (et le reste dans le Tokyo actuel), et Kanda Matsuri est connu comme l'un des trois grands festivals de Tokyo. Il n'a lieu que les années impaires (en alternance avec le Sanno Matsuri) et dure techniquement une semaine entière, bien que la parade principale ait lieu le samedi le plus proche du 15 mai, lorsque plus de 300 personnes - portant 100 mikoshi - défilent dans les rues du centre de Tokyo.

Cosplay Kimono

Ce festival shintoïste a commencé comme une célébration de la victoire de Tokugawa Ieyasu à la bataille de Sekigahara, et s'est poursuivi comme un spectacle de richesse pour le nouveau shogunat de la période Edo. Au fil du temps, le festival en est venu à représenter la prospérité pour les habitants, et c'est tout un spectacle à observer alors que le défilé de sanctuaires portables, de musiciens, de prêtres à cheval et de danseurs se fraye un chemin dans les rues, bénissant les spectateurs locaux. La procession se termine au sanctuaire de Kanda Myojin. On y ressent bien l’image du Japon, n’hésitez pas à aller au Japon pour y assister. 

 

Sanja Matsuri (sanctuaire d'Asakusa, Tokyo)

Sanja Matsuri est un autre festival shintoïste très animé, qui se tient le troisième dimanche de mai (et les vendredi et samedi précédents) dans le quartier ancien d'Asakusa à Tokyo. La Sanja Matsuri - qui attire environ 2 millions de visiteurs sur trois jours, et qui est considérée comme le plus grand festival shinto (zen) de Tokyo - honore les trois fondateurs du temple Senso-ji, qui sont inscrits dans le sanctuaire d'Asakusa, juste à côté du temple. Comme le raconte l'histoire, les trois fondateurs ont consacré leur vie au bouddhisme après avoir attrapé une petite statue du Boddhisatva Kannon dans la rivière Sumida de Tokyo alors qu'ils pêchaient un matin, au VIIe siècle.

sanja matsuri tokyo défilé parade char japon festival

Si le festival existe probablement sous une forme ou une autre depuis cette époque, le sanctuaire lui-même n'existe que depuis 1649. Les jeux et la nourriture ne manquent pas, et le festival lui-même est connu pour être relativement bruyant. Les rues sont inondées de joueurs de flûte, de tambours taiko et de gens qui chantent. Le dimanche, au plus fort de la fête, trois mikoshi - chacun avec l'esprit (kami) d'un des fondateurs - sont transportés avec énergie dans les rues avant d'être déposés dans leur lieu de repos au sanctuaire d'Asakusa. On dit que plus les chants et la musique sont forts, et plus les mikoshi sont secoués brutalement, plus la chance sera de mise dans les quartiers qu'ils traversent.


Les meilleurs festivals de Kyoto : Matsuri à Kyoto

japonais kimono traditionnel festival Kyoto drapeau japon

Vous trouverez ci-dessous un petit échantillon des festivals les plus populaires à Kyoto. Dans cette région non plus, l’activité ne manque pas !


Aoi Matsuri (sanctuaire de Kamigamo, Kyoto)

Aussi appelé Kamo Matsuri, l'Aoi Matsuri est une fête élégante et riche de décorations et de tenues nippones traditionnelles, avec une procession du palais impérial de Kyoto au sanctuaire de Kamo, au nord de la ville. Les participants s'habillent dans le style élaboré de la période Heian (794-1185), certains à cheval et en charrette à bœuf, d'autres à pied, tout en jouant de la musique de cour Heian. Beaucoup portent des kimonos traditionnels, mais aussi des accessoires tels que des éventails nippons. Les origines de l'Aoi Matsuri sont en fait antérieures à la période Heian.

Il se peut qu'il ait commencé sous une forme ou une autre dès le VIe siècle, lorsque l'empereur Kinmei faisait des offrandes au sanctuaire de Kamo dans l'espoir d'éviter une catastrophe naturelle. Cela a fini par se transformer en une procession élaborée au plus fort de la période Heian. Le nom du festival vient de la rose trémière (aoi) qui orne les costumes et les carrosses des participants, autrefois considérée comme un porte-bonheur contre les catastrophes naturelles. Ces fleurs sont toujours présentes dans la mode nippone actuelle comme en témoigne ce kimono cardigan. La procession de l'Aoi Matsuri commence au palais impérial à 10h30 et arrive finalement au sanctuaire de Kamigamo vers 15h30. En plus du défilé, il y a aussi des courses et des événements équestres les jours précédents.

matsuri festival kyoto japon lanternes kimono traditionnel


Gion Matsuri (sanctuaire de Yasaka, Kyoto)

Gion Matsuri est peut-être le festival le plus connu du Japon, et peut-être aussi le plus important. Il a une longue histoire (qui remonte à l'année 869) et dure tout le mois de juillet, culminant avec un défilé de chars - le Yamaboko Junko - le 17 juillet. Bien qu'il y ait des événements liés aux festivals tout au long du mois, les principales festivités ont lieu le jour de la Yamaboko Junko (17 juillet) et les trois soirées précédentes (connues sous le nom de soirées yoiyama). "Yamaboko" désigne les deux types de chars : les petits chars yama et les grands chars hoko. Les flotteurs hoko peuvent atteindre plusieurs étages (environ 25 mètres) de hauteur et peuvent peser jusqu'à 12 tonnes en transportant les participants au festival. Les chars japonais du festival sont décorés de façon élaborée avec de magnifiques tapisseries et des lanternes en papier, et il faut environ 40 personnes pour tirer les chars hoko dans les rues.

Pendant les soirées yoiyama, les rues sont fermées et pleines de gens qui profitent des yatai (stands de nourriture), des spectacles, de la musique et des costumes traditionnels, et qui peuvent même apercevoir des geiko et des maiko. C'est l'occasion d'apprécier de près les impressionnants chars du festival, et une occasion particulière de voir les habitants de Kyoto se laisser aller ! Un autre aspect fascinant des soirées yoiyama est le Byobu Matsuri ("Folding Screen Festival"), qui a lieu en même temps et au cours duquel de nombreuses familles de Kyoto ouvrent les portes de leurs maisons au public, offrant un aperçu de précieux héritages familiaux. Un défilé un peu plus petit (avec moins de chars) a également lieu le 24 juillet, et il est lui aussi précédé de ses propres nuits de fête.


Meilleurs festivals japonais (Matsuri) au-delà de Tokyo et Kyoto

matsuri festival japon femmes danse

Tenter de réduire tous les festivals japonais à une liste des meilleurs est une course folle, mais voici un petit échantillon des festivals les plus populaires en dehors des villes nippones principales.

 

Nebuta Matsuri (Préfecture d'Aomori)

Le Nebuta Matsuri, qui se tient dans la préfecture d'Aomori, au nord du pays, est l'un des festivals les plus marquants du Japon sur le plan visuel. Pendant le Nebuta Matsuri, les rues de la ville d'Aomori s'animent avec des lanternes flottantes d'une vitalité à couper le souffle, dont la construction peut prendre jusqu'à un an. Les magnifiques chars - représentant des dieux imposants, des guerriers, des acteurs de kabuki, des animaux et même des célébrités de la télévision - sont fabriqués avec du washi (papier japonais) et éclairés de l'intérieur.

lanternes festival nuit nebuta matsuri japon

Des groupes de danseurs, de tambours taiko, de flûtistes et d'autres musiciens accompagnent les chars. Tous les festivaliers sont invités à se joindre à la procession animée des danseurs, à condition de porter le costume traditionnel de danseur haneto (facilement disponible dans toute la ville). Contrairement à la plupart des festivals, la Nebuta Matsuri propose des défilés tous les soirs de la semaine du festival, à l'exception du dernier jour, où le défilé a lieu l'après-midi.


Sapporo Yuki Matsuri (Festival de la neige, Sapporo, Hokkaido)

La ville de Sapporo - la plus grande ville d'Hokkaido - accueille le Sapporo Yuki Matsuri, l'un des plus grands festivals de neige et de glace du monde. Renommé pour ses sculptures de glace et de neige impressionnantes, le festival de la neige de Sapporo (qui remonte à 1950) attire plus de deux millions de visiteurs par an.

Pull Japonais

L'effort minutieux et la créativité de chacune des sculptures peuvent être appréciés le jour, et elles sont encore plus magiques le soir lorsqu'elles sont magnifiquement éclairées. Outre l'architecture de neige, le Yuki Matsuri propose une série d'événements pour les jeunes et les moins jeunes, notamment des concerts, un concours international de sculpture sur neige, des événements culinaires, des batailles de boules de neige, des glissades sur neige, des bars de glace et bien d'autres choses encore.


Takayama Matsuri (Takayama, Préfecture de Gifu)

Les matsuri de printemps et d'automne de Takayama comptent parmi les plus beaux festivals du Japon, en grande partie grâce à leur lieu de présentation : la charmante et historique ville de Takamaya dans les Alpes japonaises. Takayama est réputé dans tout le Japon pour ses artisans hautement qualifiés, et leurs œuvres sont exposées de manière étonnante dans le spectaculaire yatai du festival (outre les stands de nourriture, le mot yatai peut également désigner les chars de parade comme ici). Les yatai sont construits en bois sculpté, en laque, en métal, en textiles tissés et en marionnettes géantes (karakuri ningyo).

Les flotteurs à roues sont des chefs-d'œuvre, mais le véritable plaisir est de voir les performances quotidiennes des marionnettes japonaises, mues par des dizaines de cordes et de tiges de poussée, actionnées de l'intérieur du flotteur par un maître marionnettiste. Le festival du printemps de Takayama (Haru no Takayama Matsuri) a lieu pour prier pour une grande récolte après la saison des plantations, et se déroule dans le sud de Takayama au sanctuaire Hie (également connu sous le nom de Sanno Shrine).

takayama matsuri festival japon chars foule

Le festival d'automne (Aki no Takayama Matsuri) rend grâce pour les récoltes qui ont été faites, et se déroule dans le nord de Takayama autour du sanctuaire de Hachiman. Les deux festivals sont aussi intéressants l'un que l'autre, car ils mettent en valeur l'inimitable yatai, ainsi qu'une procession magique (yomatsuri) le premier soir de chaque festival. À la tombée de la nuit, les chars - menés par des danseurs et des musiciens costumés - sont éclairés par des centaines de lanternes et tirés dans les rues de Takayama, traversant les ponts pittoresques de la ville nippone typique.


Tenjin Matsuri (Sanctuaire de Tenmangu, Osaka)

Tenjin Matsuri ("Festival des Dieux") est une célébration exubérante qui se déroule à la fin du mois de juillet dans la ville animée d'Osaka. Le festival célèbre Sugawara no Michizane, un poète et érudit de la période Heian qui est déifié au sanctuaire Tenmangu d'Osaka. Pendant la procession, ce dieu patron de l'art et de l'éducation est défilé dans son mikoshi aux côtés de participants qui comprennent des danseurs, des musiciens, des participants à cheval, et bien d'autres encore.

tenjin matsuti feu d'artifice osaka

Les habitants d'Osaka sont connus pour être amusants et extravertis, et bien que Tenjin Matsuri soit un festival traditionnel riche de plus de 1 000 ans d'histoire, l'atmosphère pendant le festival est purement ludique, avec des stands de nourriture sans fin et des fêtes dans les rues. Le festival atteint son apogée le deuxième jour, lorsque 3 000 personnes, vêtues de vêtements de l'époque Heian, parcourent les rues, puis montent à bord de bateaux éclairés aux flambeaux qui continuent de naviguer sur la rivière Okawa à Osaka. La soirée se termine par un éblouissant feu d'artifice au-dessus des bateaux qui flottent sur le fleuve.


Awa Odori (Tokushima, Shikoku)

Le festival Awa Odori (danse Awa) est né dans la région rurale de Tokushima (anciennement connue sous le nom de province Awa), sur l'île de Shikoku. L'histoire raconte qu'il remonte à la fin du XVIe siècle, lorsque le seigneur féodal d'Awa a organisé une fête géante à l'occasion de l'ouverture du château de Tokushima. Après avoir bu toute la nuit, les participants se seraient mis à chanter et à danser en état d'ivresse, tandis que des musiciens jouaient un rythme simple et syncopé.

Cet événement annuel est devenu l'un des matsuri les plus vivants et les plus amusants du Japon. Malgré son emplacement quelque peu isolé, Awa Odori attire plus d'un million de visiteurs à Shikoku chaque année. Le festival présente de fantastiques costumes traditionnels, une danse dynamique (bien que stylisée), ainsi que des chants, des chants et des instruments très énergiques.

Yukata Homme

Plus que tout, c'est une compétition de danse très amicale et colorée qui est au cœur du festival. La procession est composée d'équipes de danseurs japonais. Chaque équipe a ses propres costumes uniques et fait tourner la danse traditionnelle. L'atmosphère est festive et la danse est connue sous le nom de "fool's dance". Les paroles disent tout : "Les danseurs sont des imbéciles, et les gens qui regardent sont des imbéciles. Puisque tout le monde est un imbécile, pourquoi ne pas danser !" Pour ceux qui ne peuvent pas se rendre jusqu'à Tokushima, il vaut la peine d'essayer de voir la version tokyoïte de l'Awa Odori.

Elle a lieu dans le quartier Koenji de Tokyo depuis les années 50. Bien qu'elle soit plus petite que la version originale de Shikoku, même la version tokyoïte de l'Awa Odori s'est développée pour attirer plus d'un million de visiteurs chaque année. Le quartier de Koenji où se tient le festival est un quartier décontracté situé juste à l'ouest de Shinjuku, connu pour sa gastronomie, ses lieux de musique et ses boutiques de vintage. Rêvez comme avec les cerisiers en fleurs avec ce festival mêlant les genres avec des musiques actuelles et traditionnelles incontournables, tout cela en plein air. Ce spectacle vivant et festif est à voir !


Chichibu Yomatsuri (sanctuaire de Chichibu, préfecture de Saitama

Situé à environ 90 minutes de Tokyo, le Chichibu Yomatsuri est l'un des festivals de chars les plus impressionnants du Japon. Il met en vedette des chars à propulsion humaine pouvant peser jusqu'à 20 tonnes. En fait, les chars sont si grands qu'ils font office de scène de kabuki pendant la journée.

chichibu yomatsuri nuit festival théâtre kabuki japon

Le Chichibu Yomatsuri (festival nocturne) est célèbre pour le brillant déploiement de lanternes qui recouvrent les chars, accompagnés par les tambours taiko, les joueurs de flûte et les mikoshi du sanctuaire de Chichibu, vieux de 2 000 ans. Au point culminant du festival, les chars sont tirés au sommet d'une pente, et la nuit se termine par un feu d'artifice de deux heures - un plaisir rare en hiver.


Autres grands festivals au Japon

festivals japonais lanternes nuit

Il est difficile de résister à l'envie d'inclure quelques festivals nippons que l'on peut qualifier de "mentions honorables", mais il y en a encore beaucoup d'autres ! Lors de votre séjour au Japon, pensez-y !


Omizutori (Temple Todaiji, Nara)

Pendant la belle Omizutori, chaque soir après le coucher du soleil, des prêtres portant des torches allumées montent au balcon de la salle Nigatsudo du temple Todaiji. En plus de la beauté du spectacle et de la vue magnifique sur Nara depuis Nigatsudo, on dit que les braises qui tombent permettent aux participants d'en bas de vivre une année en toute sécurité.

décoration matsuri japon festival couleurs


Kanamara Matsuri (sanctuaire de Kanamaya, Kawasaki)

Le tristement célèbre Kanamara Matsuri ("Festival du phallus d'acier", plus connu sous son nom plus familier) se tient dans la ville de Kawasaki, immédiatement au sud de Tokyo. En fonction de son thème, vous y trouverez des mikoshi, des bonbons et des bibelots "inhabituels", tous modelés d'après des symboles japonais de fertilité. Le festival est une manifestation joyeuse et animée, dont les recettes sont versées à la recherche sur le SIDA/VIH.


Kanto Matsuri (Préfecture d'Akita)

Dans le cadre du Kanto Matsuri ("Festival des lanternes de poteau"), des artistes équilibrent des poteaux de bambou géants équipés de lanternes, tandis que des batteurs et d'autres musiciens jouent à leurs côtés. Les moments forts de ce festival japonais sont les défilés nocturnes, où les lanternes sont allumées à la bougie, et les incroyables numéros d'équilibrisme illuminent la nuit.

matsuri festival nippon défilé tenues traditionnelles japon femmes


Nagasaki Kunchi (Suwa Shrine, Nagasaki

Nagasaki Kunchi célèbre les influences néerlandaises et chinoises sur la ville historique et cosmopolite de Nagasaki. Différents quartiers y participent, avec des spectacles représentant les influences culturelles sur ce melting-pot japonais, notamment des danses chinoises du lion et de grands chars en forme de bateau. Bien que les principales représentations soient payantes, des événements gratuits sont organisés dans toute la ville.


Jidai Matsuri (sanctuaire Heian, Kyoto)

Le Jidai Matsuri ("Festival des âges") de Kyoto vous emmène dans le temps à travers le règne millénaire de Kyoto en tant que capitale du Japon. Plus de 2 000 guerriers samouraïs, princesses de la cour de Heian, geishas et autres personnages historiques importants forment un cortège du palais impérial au sanctuaire de Heian dans cette reconstitution photographique de l'histoire de Kyoto.



Il faut espérer que vous êtes maintenant pressés de visiter le Japon et d'assister à un ou deux matsuri dynamiques lors de vos prochains voyages au Japon ! N'oubliez pas que pour beaucoup de ces festivals japonais, en particulier les plus populaires comme le Sapporo Yuki Matsuri et le Takayama Festivals, il est essentiel de bien planifier à l'avance, car il n'est pas rare que les logements soient complets des mois à l'avance ; pour vous loger, pensez aussi à un ryokan. Pensez bien à consulter les périodes d’affluence touristique au Japon ! Lors de votre voyage à Tokyo ou dans d’autres grandes villes et même dans presque toutes les villes du Japon découvrez l’archipel nippon à travers ces nombreux festivals.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Naoshima Ile art du Japon
Naoshima : l'île d'art du Japon

juillet 12, 2020 6 minutes de lecture

L'île de Naoshima ne figure pas parmi les lieux les plus connus du Japon. Pourtant, ses installations artistiques en font un lieu presque incontournable.
Matcha le The Vert Japonais
Matcha : le thé vert le plus sain et le plus traditionnel du Japon

juillet 08, 2020 7 minutes de lecture

Le Japon est célèbre pour ses thés verts. Parmi les différentes variétés qui existent, attardons nous sur le principal : le Matcha, débordant de bienfaits.
Guide Vie Nocture Tokyo
Petit guide de la vie nocturne à Tokyo

juillet 06, 2020 11 minutes de lecture

Parmi les grandes villes les plus actives du monde on retrouve sans surprise Tokyo. La capitale nippone nous offre une vie nocturne folle : découvrez-la !