Drop SS21 Universe: -50% de réduction jusqu'à épuisement des stocks !

0

Votre panier est vide

Osamu Tezuka Genie de l Animation Japonaise
novembre 05, 2020

Osamu Tezuka, grand Monsieur de l’anime japonais

7 minutes de lecture

À partir des années 1950, Tezuka a créé et écrit plus de 700 séries de manga contenant plus de 170 000 pages et il a également écrit plus de 200 000 pages de story-boards et de scénarios d'anime. Son impact sur les anime et les mangas est impossible à estimer. Son influence sur l'industrie n'est rien moins que miraculeuse. Il a fait de l'anime japonais ce qu'il est aujourd'hui et l'a popularisé au niveau international grâce à son grand succès. Il en a inspiré beaucoup d'autres et continue à le faire aujourd'hui même après sa mort. 

Découvrez l’histoire d’Osamu Tezuka, grand Monsieur de l’anime japonais


Le début de la vie d’Osamu Tezuka

Osamu Tezuka mangaka nippon

Le petit Tezuka est né en 1928 au Japon. Il était l'aîné de trois enfants et sa famille était principalement composée de médecins, d'avocats et de militaires, élites de la société japonaise. Son père était ingénieur, mais il avait aussi une petite passion pour les mangas. Il en avait une grande collection dans la maison (ainsi que des magazines de la culture japonaise) et a également été responsable de l'initiation de Tezuka à deux de ses plus grandes influences, Walt Disney et Max Fleischer (l'homme derrière les dessins animés Betty Boop, Koko le Clown, Popeye, et Superman).

Cette exposition à un jeune âge est sans doute responsable de la voie que Tezuka choisira plus tard dans sa vie. Il a dévoré les bandes dessinées et les films de Disney, et aurait vu le film Bambi 80 fois. Tezuka a grandi dans la ville de Takarazuka, et sa mère l'emmenait souvent au théâtre. Le théâtre a eu un grand impact sur les œuvres ultérieures de Tezuka, y compris sur ses dessins de costumes. Il a dit qu'il avait un profond sentiment de nostalgie pour Takarazuka en raison de son admiration pour ce théâtre lorsqu'il était enfant. Tezuka a commencé à dessiner son propre manga vers sa deuxième année d'école primaire.

Même si ses parents étaient très disciplinés, ils soutenaient les intérêts artistiques de Tezuka. C'est pourquoi ils lui ont fourni des carnets de croquis et du matériel artistique. Après avoir presque perdu ses deux bras à cause d'une infection à l'adolescence, Tezuka a décidé qu'il voulait étudier la médecine afin d'aider les autres comme son médecin l'avait fait. Pendant toute la durée de ses études de médecine, il a cependant continué à s'adonner à son passe-temps, le manga. Peu après son entrée à l'école, il a vendu sa première bande dessinée à un journal pour enfants d'Osaka.



La bande dessinée était une série de quatre volets intitulée “Diary of Ma-chan”. Ce fut le premier pas de Tezuka sous les feux de la rampe. Ayant suscité un certain intérêt, il a rapidement vendu une autre de ses œuvres, “The New Treasure Island”. C'était la première d'une longue série d'adaptations occidentales de son œuvre. Comme la plupart de ses premières influences étaient occidentales, il aimait vraiment prendre ces contes et leur donner une tournure unique. Le succès de “The New Treasure Island” lui a valu une renommée nationale et a marqué un tournant dans sa carrière.

Il a demandé à sa mère s'il devait se consacrer au manga à plein temps ou simplement jouer la sécurité et devenir médecin. À l'époque, être un mangaka (auteur de manga) n'avait rien à voir avec ce que c’est aujourd'hui. Ce n'était pas du tout une profession gratifiante. Sa mère lui a dit : "Tu devrais travailler en faisant ce que tu aimes le plus". Tezuka a pris ces mots à cœur et a décidé de se consacrer au manga. Cependant, il est toujours diplômé de l'école de médecine, et il utilisera plus tard ses connaissances scientifiques et médicales pour donner une crédibilité impressionnante à son travail.


Les œuvres japonaises majeures de Tezuka

œuvres manga animé tezuka

Tezuka a réellement fait une tonne de choses : plus de 500 épisodes d'anime et plus de 700 volumes de manga. Mais certaines de ses œuvres se distinguent nettement plus que d'autres. Son œuvre la plus emblématique est sans aucun doute Astro Boy. En plus de cela, Black Jack, Le Roi Léo et Phénix sont probablement ses quatre meilleures œuvres.


Astro Boy

Astro Boy suit les aventures d'un robot du même nom et d'une poignée d'autres personnages. Le manga Astro Boy a été publié pour la première fois en 1952 et l'anime a débuté en 1963. La série a également été relancée en 2003. Elle a conservé le même style artistique classique que le manga et l'anime originaux, mais a été modernisée avec des animations et des visuels plus fluides.

Il a combiné la légèreté de l'anime original avec les thèmes plus sombres et plus sérieux du manga et de la série télévisée de 1980. Regarder l'anime original de 1963 est un peu surréaliste. C'est comme regarder un Disney japonais (le doublage y est sûrement pour beaucoup). C'est logique, car Tezuka a été fortement influencé par les œuvres de Disney. 




Black Jack

Le manga Black Jack a été publié pour la première fois en 1973. L'histoire suit Black Jack, un chirurgien sans licence qui possède un talent miraculeux. Marqué par les cicatrices de son enfance et sauvé de la mort par un médecin, Black Jack décide de devenir lui-même médecin (tout comme Tezuka avant qu'il ne décide de se lancer dans l'anime/manga).

Dans la plupart des histoires, Black Jack fait une bonne action (souvent sans reconnaissance), guérit gratuitement les pauvres ou donne une leçon à des méchants. L'histoire a également été relancée en 2003 et a été très bien accueillie par la communauté. Ce manga s'est également largement inspiré des connaissances médicales de Tezuka et a fait en sorte que même les opérations les plus étranges semblent au moins un peu crédibles.


Le Roi Léo

Le manga Le Roi Léo a été publié pour la première fois en 1950 et la série d'anime en 1965. La plupart des gens le considèrent comme le "Roi Lion japonais" et vous pouvez certainement voir une partie de l'influence de Léo dans le film de Disney.

roi léo roi lion japonais tezuka

D’ailleurs, dans sa version anglophone, Léo s’appelle Kimba, qui n’est pas sans rappeler Simba. Quoi qu'il en soit, Léo est devenu assez populaire avec un manga, deux séries télévisées et deux films.


Phénix

L'œuvre majeure de Tezuka est Phénix, une histoire qu'il a commencée dans les années 1950 et qui s'est poursuivie jusqu'à sa mort. Il a commencé sa première tournée en 1967. Le manga se compose de 12 livres, dont chacun raconte une histoire distincte et autonome et se déroule à une époque différente. Les intrigues vont et viennent d'un futur lointain de science-fiction à la préhistoire. Plusieurs des histoires ont été adaptées en séries d'anime et même en film d'action.




Tezuka meurt, son héritage vit

personnages tezuka

De 1950 à sa mort, Tezuka a travaillé sans relâche. Il a produit près de 500 épisodes d'anime tout en continuant à concevoir, écrire et dessiner des volumes de quelque 700 titres de manga différents (shonen) et cette culture manga reste très présente, comme on peut le voir avec cette veste japonaise ou encore ce tee-shirt streetwear. Il a introduit des personnages aux grands yeux dans les anime et les mangas (en s'inspirant de Betty Boop et de Bambi) et il a également introduit l'action cinématographique dans les manga et popularisé cet art dans le Japon de l'après-guerre.

On retrouve encore ces grands yeux dans les mangas aujourd'hui, comme en témoigne ce masque anti-pollution. Il dit à ce sujet : “ J'ai eu le sentiment [après la guerre] que les bandes dessinées existantes étaient limitées. La plupart d'entre elles étaient dessinées comme si le public était assis sur une scène, où les acteurs sortent des coulisses et interagissent. Cela rendait impossible la création d'effets dramatiques ou psychologiques, alors j'ai commencé à utiliser des techniques cinématographiques. Les films français et allemands que j'avais vus en tant qu'écolier sont devenus mon modèle.

Pull Japonais

J'ai expérimenté avec des gros plans et des angles différents, et au lieu d'utiliser une seule image pour une scène d'action ou le point culminant (comme c'était l'habitude), je me suis fait un devoir de représenter un mouvement ou une expression faciale avec plusieurs images, voire plusieurs pages. Le résultat a été une bande dessinée super longue qui a atteint 500, 600, voire 1 000 pages. Je croyais également que la bande dessinée était capable de faire plus que simplement faire rire.J'ai donc intégré dans mes thèmes les larmes, le chagrin, la colère et la haine, et j'ai créé des histoires dont la fin n'était pas toujours heureuse.”

Tezuka a essentiellement créé des anime tels que nous les connaissons, fidèles à son premier manga. Et il a aussi fait du métier de mangaka ou d'animateur une profession très respectée et financièrement gratifiante à laquelle aspirer. En janvier 1965, Tezuka a reçu une lettre de Stanley Kubrick, qui adorait absolument Astro Boy et voulait inviter Tezuka à être le directeur artistique de son prochain film : "2001 : l’Odyssée de l’Espace".

photo ancienne osamu tezuka astro boy

Malheureusement, Tezuka ne pouvait pas se permettre de quitter son studio pendant une année entière pour vivre en Angleterre, il a donc dû refuser l'invitation. Il a cependant fini par aimer le film, alors il a fait jouer sa bande-son au maximum de son volume dans son studio pour le tenir éveillé et alerte pendant les longues nuits de travail qu’il menait. Malheureusement, le dessinateur Tezuka meurt en 1989 des suites d'un cancer de l'estomac.

Ses derniers mots auraient été : "Je vous en supplie, laissez-moi travailler !" Un bourreau de travail jusqu'au bout, semble-t-il. Mais son héritage est toujours bien vivant aujourd'hui, avec des remakes de son travail, un musée et son influence constante sur l'industrie nippone et mondiale. Il continue d'étonner et d'inspirer le monde des animés japonais (animation japonaise) et de la culture manga, même s'il n'est plus parmi nous aujourd'hui.


Des influences reconnues au Japon et ailleurs

personnages animés japonais modernes

Des artistes tels que Hayao Miyazaki et Akira Toriyama, ont cité Tezuka comme source d'inspiration pour leurs œuvres. Qui sait combien d'autres jeunes artistes ont été touchés et inspirés par Tezuka ? Même Miyazaki, la puissance "actuelle" du dessin animé, ne se rapproche même pas de Tezuka si on compare leurs œuvres. Par ailleurs, la ville de Takarazuka a ouvert un musée en la mémoire de Tezuka.

Des timbres ont été émis en son honneur en 1997. À partir de 2003, la société de jouets japonaise Kaiyodo a commencé à fabriquer une série de figurines représentant les créations de Tezuka (produits dérivés). Il ne fait aucun doute que l'influence de Tezuka sur les artistes de manga et les animateurs reste forte à ce jour. Il a certainement laissé sa marque sur l'industrie.

De la parution de sa première série japonaise jusqu’aux millions d’exemplaires vendus dans le monde nippon et en Occident, Tezuka reste un modèle de créativité. Les dessins animés japonais (manga japonais et plus largement asiatique comme Pokémon, Naruto, Dragon Ball, mais aussi les Comics, etc.) trouvent pour beaucoup leur inspiration dans son art, encore aujourd’hui.

Casquette Baseball

Le monde de l'anime et du manga ne serait pas le même sans Tezuka. Il a travaillé très dur et a fourni un travail formidable. Tezuka mérite certainement tout l'amour et toute l'admiration qu'il a reçus au fil des ans et qu'il continue de recevoir. Alors, Tezuka vous a-t-il donné envie de devenir mangaka vous aussi ?



Voir l'article entier

Tashirojima L Ile Aux Chats Japonaise
Tashirojima : L'île aux chats japonaise

octobre 15, 2021 8 minutes de lecture

Si vous adorez les chats et le Japon, nous avons le spot parfait pour vous. C'est Tashirojima, une île aux chats parmi les plus populaires du Japon.
Top 10 des Choses a Faire a Shibuya
Top 10 des choses à faire à Shibuya

septembre 30, 2021 8 minutes de lecture

Si vous projetez de voyager au Japon ou que vous voulez simplement rêver, découvrez sans plus attendre ce top des meilleures choses à faire à Shibuya.
6 Insectes et Autres Nuisibles Dangereux ou Genants au Japon
6 insectes et autres nuisibles dangereux ou gênants au Japon

septembre 21, 2021 8 minutes de lecture

Si vous aimez le Japon et que vous souhaitez vous y rendre, sachez que vous risquez de rencontrer des petites bêtes assez peu attirantes, découvrez-les vite.