COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

Les Samourais Japonais en 6 points
avril 14, 2020

Les Samouraïs Japonais en 6 Points

6 minutes de lecture

Les samouraïs (ou samurai) étaient la noblesse militaire et la caste des officiers du Japon médiéval et du début du modernisme, du XIIe siècle à leur abolition dans les années 1870. Ils jouissaient d'un grand prestige et de privilèges particuliers, jusqu’à ce que la Révolution de l’ère Meiji mette fin à leur rôle féodal. Leur mémoire et leur armement restent très présents dans la culture populaire japonaise.

Explorons cet article, afin de tout savoir sur les samouraïs japonais en 6 points clé

 

1) Histoire du Japon, histoire des samouraïs

Samouraï japonais

En 702 après J-C, le code Taihō classait la plupart des bureaucrates impériaux en 12 grades. Ceux du 6e rang et moins étaient appelés "samouraïs" et s'occupaient des affaires courantes. On pense que le mot moderne désignant les combattants a découlé de ce terme. Après le XIe siècle, la période Kamakura (1185-1333) a vu l'essor des samouraïs sous le règne du Shōgun car ils étaient chargés de la sécurité des domaines et étaient les symboles du guerrier et du citoyen idéal.

En raison de leur puissance militaire et économique croissante, les guerriers devinrent finalement une nouvelle force dans la politique de la Cour Impériale. Leur participation à la rébellion Hōgen à la fin de la période Heian a consolidé leur pouvoir, qui a ensuite opposé les clans Minamoto et Taira lors de la rébellion Heiji de 1160. Le bouddhisme zen s'est répandu parmi les samouraïs au 13ème siècle et a contribué à façonner leurs normes de conduite, en particulier en ce qui concerne la lutte contre la peur de la mort et du meurtre, au fil des Empereurs successifs.

>>MONTAGE PRODUIT<<

Divers clans de samouraïs ont lutté pour le pouvoir pendant plusieurs siècles. Dans les années 1870, les samouraïs représentaient 5% de la population. Une des priorités du gouvernement Meiji à la fin du Shogunat (shōgun) était d'abolir progressivement toute la classe des samouraïs et de les intégrer dans les classes professionnelles, militaires et commerciales japonaises. Dans les années 1880, 23% des grands hommes d'affaires japonais étaient issus des samouraïs ; dans les années 1920, ils étaient 35%. 



2) Philosophie de la classe des samouraïs : la perfection

Bouddha Religion Samouraï Japon

Les influences religieuses sont les plus importantes dans la doctrine samouraï. Les philosophies du bouddhisme (de Bouddha) et du zen, mais aussi du confucianisme et du shintoïsme, ont forgé la culture et la sincérité des samouraïs. La méditation zen est devenue un enseignement important, car elle offrait un moyen de calmer l'esprit. Le concept bouddhiste de réincarnation et de renaissance a conduit les samouraïs à abandonner la torture et les tueries inutiles. Le rôle le plus marquant du confucianisme dans la philosophie des samouraïs a été de souligner l'importance de la relation entre le maître et le gardien, la loyauté que le samouraï doit montrer à son maître.

On peut résumer cette doctrine par la citation d’un Seigneur de guerre : "Un homme dont la profession est l'usage des armes doit d'abord penser et ensuite agir en fonction de sa propre renommée, mais aussi de celle de ses descendants. Il ne devrait pas scandaliser son nom à jamais en tenant trop à cœur sa seule et unique vie. Le principal objectif de celui qui jette sa vie en l'air est de le faire soit pour le bien de l'Empereur (ou du Gouverneur), soit dans le cadre d'une grande entreprise d'un général militaire. C'est précisément cela qui fera la grande renommée de ses descendants". Le samouraï est à la base un serviteur, presque un esclave de sa mission. 

 

3) Art et culture du tueur samouraï

Enfants Samouraïs Japon

Au XIIe siècle, les samouraïs de la classe supérieure étaient très instruits en raison de l'introduction générale du confucianisme (en Chine tout d'abord) entre le VIIe et le IXe siècle. Ceci répond aussi à leur besoin de traiter avec la Cour Impériale, qui a eu le monopole de la culture et de l'alphabétisation pendant la majeure partie de la période Heian. En conséquence, ils aspiraient aux capacités plus cultivées de la noblesse. En tant qu'aristocrates pendant des siècles, les samouraïs ont développé leurs propres cultures qui ont influencé la culture japonaise dans son ensemble.

La culture associée aux samouraïs, telle que la cérémonie du thé, la peinture à l'encre monochrome, les jardins de rocaille et la poésie, a été adoptée par les mécènes guerriers tout au long des siècles 1200-1600. Ces pratiques ont été adaptées des arts chinois. Les moines zen les ont introduites au Japon et elles ont pu s'épanouir grâce à l'intérêt des puissantes élites guerrières. La discipline des samouraï les a aussi conduit à des concepts stricts, pour ce qui est par exemple de l’éducation ou du mariage. La culture japonaise actuelle est héritière de ces codes de conduite (Bushidō).



4) Samouraïs : les armes et armures japonaises

Armure armes samouraïs

Les sabres japonais (sabres de samouraï) sont les armes les plus connues. Il en a existé de toutes tailles et formes, mais celui qui reste aujourd’hui synonyme de samouraï est le katana (sabre long). Le yumi (arc long), fait principalement de bambou et de cuir est une autre arme nippone majeure des samouraïs, qui se battaient beaucoup avec un arc et des flèches. Les armes longues, telles que le yari ou le naginata étaient aussi utilisées. Ces deux lances de combat se sont succédées selon les époques et les conflits.

Les tanegashima (allumettes japonaises) ont été introduites en 1543. L’arrivée des armes à feu à donné lieu à de nouvelles tactiques militaires. Les canons de guerre sont ensuite devenus des armes privilégiées par les samouraïs. Ils utilisaient aussi des armes de poing, principalement faites de bois (comme les bō, les jō, les hanbō ou les tanbō) mais aussi des armes plus grosses (par exemple la kanabō) ou encore des armes à chaînes (tels que le kusarigama ou kusari-fundo). Les premières armures de samouraïs étaient fabriquées à base de petites écailles (kozane) de fer ou de cuir, reliées ensemble et formant une armure de poitrine complète.

Eventail Japonais

Avec l’arrivée des armes à feu, une armure moderne, à plaques, est arrivée. Elle avait des pièces pour le visage, les cuisses et le dos. Le casque kabuto est une part importante de l’équipement du samouraï, associé à un shikoro et à un fukigaeshi, qui protègent la tête et le cou. Le vêtement porté sous l’armure est appelé Fundoshi, ou pagne. Ils portaient aussi des masques de guerriers, qui en plus de protéger le visage étaient parfois ornés de motifs intimidants. Les samouraïs sont même parfois représentés avec des éventails ornés de symboles. Les épées sont aussi présentes sur le champ de bataille, avec des lames aiguisées et tranchantes. 


5) Rituel de combat et art martial samouraï

Combat Samouraï

Un concours appelé Ikkiuchi a été mis sur pied, où de grands rivaux de la cavalerie des deux camps s'affrontaient. Après des combats individuels, les grands combats ont pris la place, envoyant généralement des troupes d'infanterie dirigées par des samouraïs à cheval. Au début des combats de samouraïs, c'était un honneur d'être le premier de son clan à entrer en combat.

Cela changea à la période Sengoku avec l'introduction des arcabuz. Au début de l'utilisation des armes à feu, la méthodologie japonaise de combat changea. Le symbolisme des actes a toujours été très fort dans les combats des samouraïs. Les arts martiaux nippons (karaté, aïkido, se pratiquant en dojo) que l’on connaît aujourd’hui ont été façonnés par les techniques de combat individuel des samouraïs, qui avaient toutes pour base une discipline stricte et un mental fort.

T Shirt Samourai

Durant le concours, des samouraïs ont décidé de descendre de cheval et de chercher à couper la tête d'un digne rival. Cet acte était considéré comme un honneur et ils gagnaient le respect de la classe militaire. Après les batailles, parmi les coutumes, les samouraïs de haut rang célébraient normalement la cérémonie du thé, et le général victorieux passait en revue dans son fief les têtes des membres les plus importants de l'ennemi qui avaient été coupées. Des générations de mercenaires ont suivi le chemin des samouraïs. 



6) Culture populaire samouraï : l’héritage du Japon féodal

Samouraï manga sabre katana

Les héritages de la culture samouraï dans la société japonaise actuelle sont nombreux et notables. Au delà des techniques de combat et des arts martiaux (véritable institution à Tokyo), les samouraïs ont transmis aux générations actuelles un univers imaginaire riche. Nombre de pièces d’art mural, de manga, jeux vidéos, films, cosplays et autres déclinaisons sont nées des samouraïs japonais. Il n’est pas rare dans les récits japonais de retrouver des paysans et des barbares ainsi que des ninjas, héritiers de ces guerres.

Exportées dans le monde, ces histoires ont subi de nombreuses traductions et la mode ninja s’est très largement répandue. La doctrine morale samouraï est un véritable code de conduite et représente des actes moraux stricts (politesse, bravoure), qui font encore la rectitude de la tradition nippone. Au niveau vestimentaire même, la mode japonaise est encore revisitée et influencée actuellement, tout comme les masques nippons ornés de motifs symboliques. De même, les kimonos samouraï font encore parti des vêtements traditionnels japonais en vogue de nos jours.   

 

 

Les samouraïs font partie intégrante de l’histoire au pays du soleil levant. Les héritages actuels de leur règne sont nombreux et ancrés. La droiture et le dévouement dont font preuve les samouraïs peuvent se résumer au Hara-kiri (ou Seppuku). Mondialement connu, il est le fait pour le samouraï de se suicider en se plantant un sabre japonais dans le ventre, lorsqu’il ne se juge pas à la hauteur de sa tâche. Bien qu’il ne se pratique plus, il reste dans l’inconscient collectif l’incarnation du mérite, valeur centrale dans la société japonaise




Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Inspiration Pour une Lune de Miel au Japon
Inspirations pour une lune de miel au Japon

décembre 04, 2020 6 minutes de lecture

Si vous cherchez une destination originale pour votre lune de miel, pensez au Japon. Découvrez ce que vous pourrez y faire à deux, pour un voyage unique.
Idees Sorties : 15 Activites a Gouter a Tokyo
Idées sorties : 15 activités à goûter à Tokyo

décembre 03, 2020 9 minutes de lecture

Vous voulez voyager à Tokyo et vous ne savez pas quoi visiter là bas ? Cet article vous attend. Voici 15 idées de sorties, culinaires oui, mais pas que !
Onomichi un Paradis Japonais Peu connu
Onomichi : un paradis japonais peu connu

novembre 30, 2020 6 minutes de lecture

Vous ne connaissez peut-être pas la ville d'Onomichi, située au Japon. Elle est effectivement peu connue, mais mérite le détour, alors découvrez-là.