COVID-19: Livraison assurée dans le monde entier !*

0

Votre panier est vide

Les Livres Qui Ont Inspire le Studio Ghibli
octobre 10, 2020

Top 6 des livres jeunesse qui ont inspiré le Studio Ghibli

12 minutes de lecture

S'il ne fait aucun doute que le Studio Ghibli s'inspire fortement du matériel japonais, comme les contes populaires des Tanuki dans Pom Poko ou les dieux shintoïstes dans Spirited Away, Ghibli n'est en aucun cas isolé culturellement. Nous pouvons être éblouis par les éléments japonais, les dieux, les esprits, les monstres et les décors, mais pour le public japonais, certains films comportent également des éléments qui leur sont étrangers. Bien que les histoires se déroulant explicitement dans de vrais pays étrangers soient souvent déplacées au Japon, les mélanges fantastiques de la culture européenne restent intacts. En fait, les sources ne sont souvent pas des auteurs japonais. Il y a des livres vraiment merveilleux derrière les films de Ghibli, et leur lecture peut donner un aperçu des fondements de certains de vos films préférés. 

Découvrons sans plus attendre ce top 6 des livres jeunesse qui ont inspiré le Studio Ghibli

 

6) Arrietty : Le Petit Monde des Chapardeurs

arrietty le petit monde des chapardeurs ghibli animé japonais

Arrietty, ou Le Petit Monde des Chapardeurs est sorti en 2010. Il s'agit du premier film de Hiromasa Yonebayashi, dont le scénario a été écrit par Hayao Miyazaki et Keiko Niwa. Bien que le film ait été annoncé pour la première fois en 2008, les fondateurs de Ghibli, Miyazaki et Isao Takahata, avaient envisagé une adaptation pendant 40 ans. La source est le livre de Mary Norton de 1952, The Borrowers. Il s'agit de la première version animée, mais l'histoire classique de petits personnages qui survivent dans le monde des humains relativement massifs en leur "empruntant" des choses a été adaptée à plusieurs reprises pour la télévision.

Le film nippon reste assez proche de l'intrigue du premier livre, bien qu'il fasse appel à un personnage du deuxième livre de la série. Le plus grand changement est certainement le cadre, qui fait passer l'action de l'Angleterre des années 1950 au Tokyo moderne. Ce changement n'a qu'un seul inconvénient. Les noms des Chapardeurs sont également empruntés à des mots anglais, comme Pod et Homily. Dans un contexte japonais, ces noms n'ont pas beaucoup de sens. Cependant, au-delà de cela, c'est une belle adaptation qui capture l'esprit du livre.

arrietty petit monde chapardeurs studio ghibli animé nippon

Il est particulièrement impressionnant de découvrir la conception sonore de ce film, qui donne le merveilleux sentiment d'être petit dans un monde immense. La série des Chapardeurs a une réputation bien méritée de classique de la littérature pour enfants. Le premier livre a remporté la médaille Carnegie en 1952. Mary Norton est née Kathleen Mary Pearson en 1903. Elle a grandi dans une maison à Leighton Buzzard, qui serait le cadre des Chapardeurs. Ses deux premiers livres, The Magic Bed Knob ; or, How to Become a Witch in Ten Easy Lessons (1943) et Bonfires and Broomsticks (1945), ont servi de base à la comédie musicale de Disney : L’Apprentie Sorcière.

Si vous voulez savoir ce qui arrive à Arrietty et à sa famille après la fin dramatique du film, les quatre livres de la suite satisferont votre curiosité. Il s'agit de The Borrowers Afield, The Borrowers Afloat, The Borrowers Aloft et The Borrowers Avenged. Toutes les histoires ont également été publiées dans une édition collectée. Cette œuvre nippone mérite sa place dans le monde de l’animation. Les créatures et l’histoire de ce dessin-animé valent véritablement le détour. Si les films d’animation (longs-métrages) des Studios Ghibli ne vous ont pas convaincus jusque là, Arrietty saura sûrement vous faire changer d’avis.



 

5) Souvenirs de Marnie

souvenirs de marnie film animation ghibli

Souvenirs de Marnie est un des films les plus récents du Studio Ghibli. Il est sorti en langue anglaise le 22 mai de l’année 2015. Souvenirs de Marnie partage deux choses avec Arrietty : les deux ont été réalisés par Hiromasa Yonebayashi et tous deux sont basés sur des livres pour enfants se déroulant en Angleterre. Tout comme Arrietty, Souvenirs de Marnie a été délocalisé au Japon, plus précisément dans l'est d'Hokkaido. L’Est Hokkaido est un bon équivalent du décor original de Norfolk, avec son brouillard mystérieux et sa belle campagne.

En fait, le train que le personnage principal prend au départ est un train qui circule réellement à Hokkaido. Le changement de décor apporte aussi un peu de profondeur supplémentaire à l'un des personnages. Les paysages sont vastes et très naturels, ces grands espaces illustrent parfaitement les étendues de nature du pays du soleil levant, comme sur ce tee-shirt nippon dans un style streetwear. Les détails ne seront pas abordés, mais à la fin du film, vous pouvez voir qu'un des personnages a dû relever un défi qui n'était pas présent dans l'original.

souvenirs de marnie studios ghibli animation japonaise

C'était un bon changement par rapport au livre, car cela a donné une nouvelle dimension au personnage. Sinon, l'histoire principale reste largement inchangée, une grande partie des dialogues du livre japonais étant directement intégrés au film. L'histoire est celle d'Anna, une jeune fille qui lutte socialement. Lorsqu'elle est envoyée au loin pour l'été, elle rencontre une mystérieuse jeune fille nommée Marnie. Le mystère de Marnie se révèle au fur et à mesure qu'elles se rapprochent. Il n’y aura pas plus d’informations, pour ceux qui ne l'ont pas vu, mais la fin est émotionnellement prenante.



Le roman a été écrit par Joan G. Robinson en 1967. Elle avait déjà écrit des livres pour les jeunes enfants, mais Marnie a été la première écrite pour les jeunes adultes. Vous pouvez trouver des exemplaires d'occasion du livre sur le net, mais le livre électronique et les nouveaux exemplaires ne sont disponibles que sur des sites anglophones. Il existe également une traduction japonaise qui a été rééditée dans une édition spéciale en même temps que le film. La version japonaise figure sur la liste de matériel d'étude à essayer si vous voulez élargir votre culture. Parmi les animés japonais, ce conte japonais fourmillant de détails ( chef d'œuvre produit par le studio d’animation Ghibli) est l’un des meilleurs films du cinéma d’animation.

 

4) Kiki la Petite Sorcière

kiki la petite sorcière ghibli animation nippone

Kiki la Petite Sorcière a été écrit par Eiko Kadono en 1985. Elle a écrit un large éventail de livres pour enfants, notamment des histoires sur un ours qui est médecin, un lit qui devient un tigre et des contes d'un vieux capitaine de mer. Cependant, son intérêt pour les sorcières et autres choses effrayantes est démontré par les nombreux livres japonais qu'elle a écrits à leur sujet. Il y a même une phrase énigmatique sur son site web qui dit : "Je suis allée en Allemagne et en Roumanie pour rencontrer une sorcière", sans autre explication.

Kiki la Petite Sorcière a remporté le 23e prix Noma de littérature jeunesse, le 34e prix Shogakukan de littérature jeunesse et figure sur la liste d'honneur IBBY pour 1986. C'est aussi certainement le livre le plus connu d'Eiko Kadono en dehors du Japon, grâce à l'adaptation cinématographique dont il a fait l’objet. Le film a été initialement scénarisé par Nobuyuki Isshiki et Sunao Katabuchi devait le réaliser. Cependant, Miyazaki, qui était le producteur sur le projet, n'était pas satisfait du scénario. Il l'a réécrit et a fini par le réaliser lui aussi. Alors que Kiki est basé sur un livre d'un auteur japonais, le décor s'inspire de villes européennes.

Eventail Japonais

Miyazaki et son équipe se sont rendus en Suède pour faire des recherches et ont inclus des éléments de Lisbonne, Paris, San Francisco et Milan pour créer la ville de Koriko. Le livre et le film divergent au moment où Kiki arrive dans sa nouvelle ville. Alors que le film donne à Kiki un caractère fort, le livre est plutôt une série de vignettes sur chacune des aventures de Kiki. Miyazaki a commenté les changements en disant : “Comme les films créent toujours un sentiment plus réaliste, Kiki subira des revers et une solitude plus importants que dans l'original.”

Ces changements ont d'abord rendu Eiko Kadono insatisfaite du projet, qui a presque été mis de côté jusqu'à ce que Miyazaki et le producteur Suzuki rendent visite à Kadono chez elle et l'invitent au studio pour la convaincre de le laisser aller de l'avant. Heureusement pour nous tous, elle l'a fait. Après la sortie du film, Kadono semblait satisfaite du résultat. Elle a écrit les suites après la sortie du film. Elle a même créé un thème pour son site web personnel avec ses personnages les plus célèbres, Kiki et Jiji. Si vous avez fini de regarder le film et que vous voulez voir d'autres (més)aventures de Kiki en train de livrer des choses, alors le livre serait parfait pour vous.

kiki la petite sorcière dessin animé japonais studio ghibli

Il y en a de très amusantes, avec des horloges et des lettres d'amour. Si ce qui vous a frappé dans le film, c'est le combat de Kiki, alors le livre peut vous sembler un peu plat. Le livre est certainement écrit pour les enfants, et c'est peut-être le génie de Ghibli qui rend le film si accessible à un public plus large. De plus, le look de Kiki peut sembler plus sobre (voire sombre) dans le film, certaines tenues de cosplay majoritairement noirs s’en approchant même. Si vous étudiez le japonais, il peut être intéressant d'essayer de lire Kiki. Avoir une idée approximative de l'histoire du film vous aidera à progresser plus rapidement.

Comme le film et le livre diffèrent, il y aura encore beaucoup de surprises pour vous garder accrochés. Comme c'est un livre pour enfants, il y a des furiganas (kanas écrits à côté d'un kanji pour en indiquer la prononciation) pour vous aider. C'est toujours un livre très populaire au Japon et vous devriez pouvoir en trouver un exemplaire dans les librairies ou les bibliothèques. De plus, si vous maîtrisez ce défi, vous voudrez peut-être essayer les suites.



Eiko Kadono a écrit 5 autres livres dans la série Kiki. Il s'agit de Les Racines de la Magie, Kiki et l'Autre Sorcière, L'amour de Kiki, Perche de la Magie, et Chaque Départ. Le dernier en date a été publié en 2009 et semble être le dernier de la série Kiki. Cependant, si vous préférez lire le Kiki la Petite Sorcière en anglais, vous avez de la chance : une traduction a été publiée en 2003. Ignorez le terrible dessin de la couverture : ce qu'il y a à l'intérieur est très amusant.

 

3) Les Contes de Terremer

contes terremer personnages films japonais

Les Contes de Terremer est le premier long métrage réalisé par Gorō Miyazaki, fils de l'animateur Hayao Miyazaki. Il a été librement inspiré de la série Earthsea d'Ursula K. Le Guin. Le nom anglais de l'adaptation partage le nom d'un recueil de nouvelles de Le Guin, mais le film s'inspire en fait d'éléments d'intrigue tirés de nombreux livres différents de la série. En japonais, le film s'appelle ゲド 戦記せんき, littéralement Ged's War Chronicles (Les Chroniques de guerre de Ged). Ursula K. Le Guin n'a pas eu de chance avec les adaptations de ses œuvres. Dans chaque cas, la précision a fait défaut.

Malheureusement, le film de Ghibli ne fait pas exception à la règle (bien qu'il soit loin d'être aussi mauvais que l'adaptation de la chaîne SciFi qui a conduit Le Guin à écrire un article de fond). Sa réaction à Les Contes de Terremer a été plus favorable, mais elle a tout de même exprimé une certaine insatisfaction. Elle a déclaré à Gorō Miyazaki : "Ce n'est pas mon livre. C'est votre film. C'est un bon film". Bien que le film ait eu des problèmes, qu'il ait remporté le prix Bunshun Raspberry du pire film de 2006 et qu'il ait créé un fossé entre le père et le fils pendant sa production, les livres sont vraiment merveilleux, souvent cités par d'autres auteurs comme leurs livres préférés.Si vous souhaitez entrer dans le monde de Terremer, il est recommandé de commencer par The Wizard of Earthsea.

les contes de terremer ghibli animé japonais

Il enchante les lecteurs depuis 1968 avec son récit du jeune sorcier et de la façon dont il doit faire face aux maux que sa propre ambition de pouvoir appelle. Si vous ne lisez qu'un seul des livres de cet article, lisez celui-ci. Vous pourrez ensuite continuer et lire le reste du cycle. La place du dragon est par exemple très importante, ce qui illustre à la perfection la culture nippone, ce kimono cardigan en témoigne aussi. Vous pouvez commencer à voir certains des éléments dont le film s'est inspiré. Honnêtement, vous pourriez probablement sauter le film et continuer à profiter de ces merveilleux livres ainsi que des autres œuvres d'Ursula K. Le Guin.

 

2) Le Château Ambulant

chateau ambulant ghibli japonais

Ce livre a été très inspirant pour écrire cet article. C'est un des livres qui a été le plus lu et qui a rencontré le plus de succès. Il en existe au moins quatre exemplaires au Japon afin de les emporter partout avec vous. Il est intéressant de découvrir que le studio de cinéma qui avait réalisé Spirited Away - qui avait récemment époustouflé le public - réalisait une adaptation de Le Château Ambulant, cela ouvre un nouveau monde d’évasion. Dire que ce livre est un chef d'œuvre est un euphémisme. Il est difficile de se prononcer sur le fait de savoir lequel du film ou du livre est à recommander en premier.

Si l’on suit la chronologie des événements, le livre passera toujours en premier, mais le film nippon est tout de même très appréciable. Le livre permet au moins d'expliquer un peu la transformation soudaine et un peu déroutante d'un personnage mineur à la fin du film. Cela a beaucoup plus de sens dans le livre. N'oubliez pas, encore une fois, qu'il s'agit d'un livre japonais pour enfants. Les lecteurs plus âgés n'en tireront peut-être pas autant de profit que s’ils l’avaient connu plus jeune, mais il tient tout de même bien la route et il contient beaucoup de choses intéressantes sur l'âge et la confiance en soi.

le chateau ambulant dessin animé studio ghibli japon

L'adaptation cinématographique est peut-être celle qui a subi les changements les plus radicaux sur cette liste. Certains personnages qui étaient bons deviennent mauvais. Certains qui étaient mauvais deviennent bons. Certains qui étaient des hommes deviennent des femmes. La motivation principale des personnages est complètement différente. Cependant, l'auteur Diana Wynne Jones a eu une réaction positive au film, qui a été spécialement projeté pour elle avant la sortie. S'adressant au Telegraph, elle a déclaré : "C'était merveilleux. Je crois que je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui pense comme moi. Il a vu mes livres de l'intérieur".

Malgré les changements, elle pensait que Miyazaki partageait sa vision. Lors de la première projection au Royaume-Uni, elle a déclaré : “Miyazaki et moi pensons de la même façon, donc quand son offre est arrivée, j'étais ravie, car je l'admirais depuis des années. Les personnages sont les mêmes que ceux que j'ai écrits, mais d'autres choses sont différentes. Faire quelque chose de visuel est tellement différent de faire quelque chose de lu. Il faut plus de temps pour faire quelque chose que vous voyez, alors il a dû couper des choses. Sophie est moins une reine du drame dans le film, et plus un héros. Cela n'a pas gâché son essence.”


1) Le Tombeau des Lucioles

tombeau lucioles ghibli animés nippons

Le Tombeau des Lucioles est basé sur le roman semi-autobiographique d'Akiyuki Nosaka. L'histoire est celle d'un frère et d'une sœur qui luttent pour survivre par leurs propres moyens pendant la Seconde Guerre mondiale. Le livre a été publié en 1967, à une époque où le Japon connaissait une grande croissance économique. Nosaka a été inspiré pour écrire ce livre en partie par le contraste qu'il a vu avec le monde qui l'entourait et le Japon de son enfance, et en partie comme une excuse à sa sœur adoptive Keiko qui était morte de malnutrition pendant la guerre.

Après sa publication, Nosaka a reçu de nombreuses offres pour transformer le livre en film. Il les a toutes refusées, affirmant qu'il serait impossible de recréer le paysage ravagé du Japon pendant la guerre et qu'il doutait que les enfants acteurs soient capables de dépeindre les émotions nécessaires de manière convaincante. Cependant, lorsqu'un animé a été suggéré et que Nosaka a reçu des storyboards provisoires, il a accepté, disant qu'il n'était pas possible de filmer le roman d'une autre manière. Isao Takahata était le directeur du Studio Ghibli pour Le Tombeau des Lucioles.

Kimono Cardigan

Contrairement à la plupart des réalisateurs d'animation, il n'avait pas été animateur avant de devenir réalisateur. Ses œuvres sont parmi les films de Ghibli les moins connus en dehors du Japon, notamment Only Yesterday, Pom Poko et My Neighbors the Yamadas. Au Japon, cependant, le film Le Tombeau des Lucioles a été associé au film préféré des fans, Totoro, car ils sont sortis ensemble en tant que double long métrage. On trouve d’ailleurs des articles tels que cet éventail japonais à l'effigie de Totoro. Le Tombeau des Lucioles était le troisième livre de Nosaka.

Parmi ses œuvres antérieures, on peut citer American Hijiki et The Pornographers, qui ont tous deux été très acclamés. Il a également écrit de nombreuses histoires sur la guerre pour les enfants. Mais l'écriture n'est qu'une corde à l'arc de Nosaka. La même année où il a publié Le Tombeau des Lucioles, il a également débuté comme chanteur et a fait de nombreux albums depuis. Il est apparu dans des publicités, a réalisé un film, a été un talent de télévision ivre et, en 1983, a été élu au régime japonais. En 2003, il a eu une attaque d'apoplexie, dont il se remet encore.

le tombeau des lucioles studios ghibli

Le Tombeau des Lucioles de Nosaka est éclipsé par son homologue animé hors du Japon. S'il est facile de trouver des copies des films, il est plus difficile de s'emparer du roman original. Une traduction anglaise de James R. Abrams a été publiée dans Japan Quarterly, Volume 25 en 1978. Cependant, il est difficile (voire impossible) de trouver d'autres traductions anglaises (ou françaises) qui soient largement disponibles. Il est toujours imprimé en japonais, tout comme ses autres livres. Le film d’animation compte parmi les animés de l’animation japonaise qui ont rencontré le plus de succès à l’étranger (surtout dans le genre fantastique).



 

Avec un peu de chance, cet article vous a donné quelques idées pour votre liste de lecture (ou de visionnage). Les gens du Studio Ghibli ont manifestement bon goût en matière de livres. Il y a beaucoup d’autres œuvres qui ne sont pas présentes dans cet article (Princesse Mononoke, Le Vent se Lève, Les Enfants Loups, Mes Voisins les Yamada, Cagliostro, La Colline aux Coquelicots, Le Voyage de Chihiro, Nausicaa…), les films d’animations japonais sont un univers vaste. Quel est votre film Ghibli préféré ou le livre qui se cache derrière ?


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Pourquoi le Japon Deteste les Moustaches
Pourquoi le Japon déteste historiquement les moustaches ?

octobre 14, 2020 7 minutes de lecture

La moustache - tout comme la barbe - est un accessoire de mode culturel à part entière. Tentons de comprendre pourquoi l'histoire du Japon l'a reniée.
La Difference Entre Anime et Cartoon
La différence entre les animés et les cartoons

octobre 12, 2020 9 minutes de lecture

Les animés et les cartoons sont deux entités d'un même univers : le divertissement audiovisuel. Mais savez vous ce qui caractérise ces deux genres ?
Les Araignees au Japon
Les araignées au Japon

octobre 07, 2020 8 minutes de lecture

Les araignées sont des arachnides qui suscitent des réactions dans le monde entier. Découvrons ensemble ce qu'il en est de ces petites bêtes au Japon.